15/11/2009

Les sept sages élus, et maintenant ?

C'est fait, nos sept sages ont été élu-e-s :

Petit plagiat : Communique de presse du 29 novembre 2009

Répartition des départements du Conseil d’Etat élu

Le Conseil d’Etat élu le 15 novembre 2009 a arrêté la répartition des départements de la manière suivante :
  • Département des finances (DF) :
    Monsieur David Hiler (suppléant : Monsieur Longchamp) ;
  • Département de l’instruction publique (DIP) :
    Monsieur Charles Beer (suppléant : Madame Künzler) ;
  • Département de justice, police et de la sécurité (DJPS) :
    Madame Isabel Rochat (suppléant : Monsieur Beer) ;
  • Département des constructions et des technologies de l'information (DCTI) :
    Monsieur Mark Muller (suppléant Monsieur Hiler) ;
  • Département du territoire et du développement durable (DTDD) :
    Monsieur Pierre-François Unger (suppléant : Monsieur Muller) ;
  • Département de l’économie et de la santé (DES) :
    Madame Michèle Künzler (suppléant : Monsieur Unger) ;
  • Département de la solidarité et de l’emploi (DSE) :
    Monsieur François Longchamp (suppléant : Madame Rochat) ;

La nouvelle composition des départements reflète la volonté du Conseil d'Etat d'une efficience nouvelle et du prolongement des politiques menées avec une certaine réussite.

L'ancien Département des institutions (DI) est renommé Département de justice, police et de la sécurité (DJPS). La promotion de l'égalité et des droits de la personne dans le but d'assurer la dignité et la sécurité des personnes demeure rattachée à cette institution.

Le Département du territoire (DT) est renommé Département du territoire et du développement durable (DTDD). Il permettra de réunir en un seul département l'ensemble des processus d'aménagement incluant les transports et l'environnement, ceci dans une perspective de développer l'agglomération et la région en adéquation avec les défis écologiques.

Le Département de l'instruction publique (DIP), le Département des finances (DF), le Département des constructions et des technologies de l'information (DCTI), le Département de la solidarité et de l'emploi (DSE), le Département de l'économie et de la santé (DSE) demeurent pour l'essentiel inchangés.

post.jpg

"Carpe Diem"

14/11/2009

I HAVE A DREAM

A lire l'article de ce jour de la TDG, intitulé "Qui voudra le département maudit de la police", je me conforte dans mon idée de me lancer très vite en politique, d'être ambitieux et de revendiquer ce département maudit pour certain, dans lequel pourtant il y a de très belles choses à faire, pour la sécurité des genevois, pour l'image de Genève, pour l'avenir du métier de policier. Vous ne voulez pas de cette place Mesdames et Messieurs les candidats, laissez moi le siège, j'arrive ...

Et c'est là que je me suis réveillé .. Dommage ... 

Faire de la politique, ce n'est pas comme aller au marché et choisir ses fruits et ses légumes, c'est avant tout être au service de la population qui vous a fait don d'une élection, qui vous remet un mandat, et qui à travers cet acte, vous confie les clefs de la République.

Comment un politicien, de gauche ou de droite, peut-il ne pas avoir envie de reprendre un département aussi important que celui-ci ?

La peur des syndicats de police, des réactions de la troupe, des faibles moyens mis à disposition pour accomplir la tâche, du rôle ingrat à tenir, des décisions nécessaires à prendre, je n'ose pas le croire, sinon l'on devinerait irrémédiablement un manque de courage chez l'élu et une vocation politique sur le déclin !

Le Département de Justice, de Police et de Sécuritié, oups pardon, le Département des Institutions est aussi le seul qui n'a pas comme mandat de distribuer des sommes d'argent importantes, des mandats externes enrichissants, des projets économiquement profitables. Mais qui oserait croire que c'est ce manque de manoeuvre économique qui dicte le choix de nos élus ?

Personne ... Évidemment !

 Vive Genève, vive la police genevoise, Avé Moi !

Walter SCHLECHTEN

post.jpg

31/08/2009

Et le Guide du Maghreb devint Prophète !

C’est un conte de fées assez merveilleux, dans lequel il n’y a pas, il n’y a plus, de méchant.

carte2.jpg

 

L’on raconte que c’est la poussière d’une étoile, tombée sur terre il y a 40 ans qui aurait montré la voie à un jeune homme de 27 ans, Mouammar Kadhafi. Ce dernier, sous l’influence de la poussière magique, renverse son Roi et proclame le 1erseptembre 69 une République dans son pays qui avait pourtant été le premier État du Maghreb à obtenir son indépendance, un soir de Noël de 51.

étoiles.jpg

 

Le Roi, furieux, implora les étoiles et l’on dit que la poussière cessa au lendemain ses pouvoirs bénéfiques. Depuis, le malheur s’est abattu sur ce peuple gouverné par un Guide aveuglé par le pouvoir, la puissance, la mégalomanie et l'argent.

 

Selon le vœu du Roi déchu, 40 années de terreur, sans démocratie, devaient s’abattre sur le pays nommé Libye. Ce qui fut le cas, cette terre maudite allant jusqu’à exporter sa violence hors de ses frontières. Les enfants du guide furent aussi montrés du doigt, car d’une arrogance qui n’a d’égale que le sourire de leur père.

 

Puis arriva le 1er septembre 2009, et la fin du sort jeté par le Roi en sa 40ème année. Le Guide, heureux que le vœu maudit cesse organisa une grande fête qu’il voulu offrir au monde. Peu de représentants osèrent venir, de peur que la terreur soit encore omniprésente.

 

Le Guide décida alors de se donner bonne conscience pour redorer l’image de son pays, de sa famille.

 

Ainsi, Mouammar devint le prophète d’une économie nouvelle, promettant de nombreux contrats à ses amis. L’Italie fut la première à honorer le prophète et se retrouva avec de grands travaux en mains. L’Écosse voulu aussi montrer sa joie de se renouveau, libérant un fidèle du Guide avant de se retrouver devant un contrat portant sur l’or noir. D’autres pays hésitèrent, mais nul ne doute que dans peu de temps, le plus grand nombre viendrait aux pieds du prophète.

 

Suisse-Serment-du-Grutli-1.jpgIl y avait bien dame Helvétie qui voulu faire résistance pour garder une certaine indépendance, mais le Guide trouva les mots justes pour faire plier la Suisse.

 

 

 

 

Ainsi, en ce grand jour :

 

- Mouammar est devenu un prophète adulé.

- Hannibal est devenu la victime d’un comportement inhumain et disproportionné.

- La Libye est devenue le pays hôte du pays le plus puissant du monde.

 

Et les deux otages suisses retenus depuis des mois sont redevenus de simples citoyens qui n’avaient juste que des papiers pas en règle, comme tout voyageur qui aurait oublié un visa, un tampon, un symbole.

Lock.jpg

 

 

Le vieux Roi lui est mort, mais avant de partir il aurait déposé un peu de poussière d’étoile sur les terres de Lockerbie, en espérant que les pouvoirs magiques qui avaient brûlés son pays pourraient apporter un peu de bonheur dans cette ville aux visages sombres.