08/06/2010

Présentation du programme de la législature ; Mais où sont passés Champ-Dollon II et le nouveau bâtiment de l'OCAN.

"Sous la forme d’un fastidieux catalogue énumératif, dans lequel on peine à voir émerger l’esquisse d’une priorité, le Conseil d’Etat genevois vient de publier son programme de législature."

Pascal Décaillet.

C'est en effet hier que s'est déroulée la grande messe durant laquelle le Conseil d'Etat a répondu aux exigences de la loi. Députés, groupes politiques, représentants des communes et de la région, médias et enfin représentants du personnel de l'Etat ont eu droit à la présentation de cet inventaire, presque attendu comme le Messie.  

A la lecture de ce "catalogue", il est vrai un peu désordonné dans la graduation des priorités accordées, nous avons disséqué le thème intitulé, sous le chiffre 05, "la sécurité publique".

En première décodage, ce qui surprend c'est l'absence de chiffres, de nombres, de coûts. C'est aussi le manque de jalons dans les projections annuelles proposées qui font défaut. Ainsi, tout est réuni pour que les délais ne soient pas respecté en finalité, quand délai il y a.

En seconde lecture, c'est sur le fond que l'on se retrouve envahi par le doute, par des doutes motivés par le manque de précisions, d'informations, voire l'absence de celles-ci.

Premièrement, l'Etat va recruter des policiers et des agents de détention supplémentaires ainsi que des assistants de sécurité, sur quatre ans, avec comme seule précision annuelle "augmentation des effectifs". Aucun nombre, aucune projection par secteur, aucun objectif même alors que pour être pro-actif il faudrait anticiper ceux-ci, pour en assurer la formation, la gestion, la planification et enfin l'attribution opérationnelle, tout en sachant que nous n'accepteront jamais une seconde baisse des conditions d'admission sur le profil des personnels recherchés.

Deuxièmement, l'Etat va promouvoir la construction de places de prison supplémentaire. Des places de prison ? Il nous semble que lors des élections, et même après, c'est bien de la construction d'une nouvelle prison préventive, avec 300 à 500 places, dont il était question. Ce ne sont pas nos députés qui pourront dire le contraire ;  http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/M01869A.pdf

Et bien à la lecture du "catalogue", point de nouvelle prison préventive à l'horizon 2013, ni même trace d'un projet d'étude ou du dépôt d'un PL par le Conseil d'Etat pour l'avenir. "Champ-Dollon 2" a disparu des discours politiques et sécuritaires. Il y a bien quelques places, avec la Brenaz 2, Curabilis et un projet pour une prison administrative, mais pas la solution à nos problèmes. Questionné par un représentant syndical, le Conseil d'Etat a répondu que ce projet n'était pas abandonné, qu'il fallait voir à l'horizon 2016 en étant optimiste. En clair, il faudra attendre une prochaine législature, et un nouveau "catalogue", pour espérer y deviner ce grand projet de prison préventive. C'est un peu comme un nouveau Palais de Justice, faut espérer, et surtout attendre, mais je ne suis pas certain qu'aujourd'hui nous pouvons nous payer le luxe de gaspiller, non pas de l'argent, mais du temps justement.

Troisièmement, la halle technique vétuste de l'Office Cantonal des Automobiles et de la Navigation n'est visiblement toujours pas une priorité, alors que le parc véhicules à Genève explose, toutes catégories confondues (source OCAN, total de véhicules 2008/2009 + 3684 unités soit 1,25%), alors que les professionnels perdent un temps précieux et que les particuliers n'en peuvent plus de cet exercice fastidieux par manque de moyens. Bernex et un nouveau bâtiment avaient été envisagés, mais là, plus rien. Les genevois vont devoir s'armer de patience, les collaborateur de l'OCAN aussi, mais là nous ne sommes pas certains du résultat.

Nos députés ont eu raison d'imposer la présentation d'un programme de législature au pouvoir Exécutif, car avant il y avait le catalogue de la  Redoute, maintenant il y aura que le "catalogue" que l'on redoute. Mais sur le coup là, ce n'est pas le Parlement qui a pris des risques, mais bien le Conseil d'Etat.

Minet.

Union du Personnel du Corps de Police

Section Gendarmerie - Section Prison - Section OCAN

"Genève, un monde en soie"

 

Commentaires

Mais nom d'un chien Monsieur Minet, pensez svp aux vieux et à leur vue baissante, écrivez-vous maintenant en liliputien ? çà va pas çà ... !

Écrit par : Pierre-André Dupuy | 08/06/2010

J'attendais les commentaires, ainsi que ceux du blog MCG sur le même sujet. En tout, à midi, seulement celui de Pierre-André Dupuy. Il y a comme ça des billets ayant peu d'intérêts aux yeux des genevois. Et ce n'est pas le rigolo de Dupuy qui va changer quelque chose à cet état de fait !!!!!!!!!!! Pauvres genevois et pauvres blogueurs !

Écrit par : bof | 08/06/2010

à P.A.D: vous n'y êtes pas du tout Cher Pierre-André, cette nouvelle chtite chtite taille de caractère(s) permet ainsi à notre Police de faire des économies... vu qu'ils vont bientôt engranger des centaines de nouveaux maçons !

Écrit par : Célimène | 08/06/2010

Moi je confirme les condoléances de Dupuy, pour une fois que le Minet nous balance une Nôte très intéressante, à nos vieux yeux, on peut pas la lire sans loope.

Écrit par : Rigo-lard | 08/06/2010

jolie pirouette en fin de blog.
Nous avons beaucoup fait avancer positivement la problématique à la commission des visiteurs en mettant la pression sur le Conseil d'Etat.
la planification pénitentiaire relève à mon avis de l'exécutif et non pas du législatif. Elle est à revoir dans ses priorités et ses délais....mais c'est un sujet auxquels les genevois sont peu sensibles : ils sont préoccupés à juste titre par l'éventuel clash à Champ Dollon....mais leurs solutions sont très expéditives et souvent peu conformes avec un état de droit " yaka les virer de Suisse....ils sont trop bien traités à Champ Dollon". La punition de la justice c'est la privation de liberté , ce n'est pas de manger froid , ni de dormir par terre dans un espace confiné et surpeuplé avec des co-détenus qui fument. Je profite de ces quelques lignes pour saluer l'engagement exemplaire du personnel et de la direction de la prison.
recevez mes meilleurs messages M.Minet.

pierre losio
député Grand Conseil

Écrit par : pierre losio | 10/06/2010

Les commentaires sont fermés.