03/02/2010

Un discours très franc de Mme ROCHAT Isabel, où elle pose un bilan sans concession sur l'insécurité lors de la prestation de serment des nouveaux policiers genevois !

Ayant été invité à la prestation de serment de nos nouveaux policiers-ières, c'est avec grand plaisir que j'ai écouté le discours de la présidente du DSPE.

Mme Rochat Isabel a pris la parole avec grande émotion, mais aussi avec conviction.

Dans son mot, elle a rendu hommage à un métier, aux hommes et aux femmes qui l'exercent, ainsi qu'aux nouveaux venus dans la profession. Elle a su relever les difficultés de nos fonctions et celles liées à la réalisation de nos missions.

Pour ce premier exercice, elle a dressé un bilan de situation sans concession mais tellement proches des réalités du terrain, de la rue. Elle a su faire preuve d'empathie et de franchise. Ces qualités là n'ont pas de prix.

- Oser dire que nous assistons ces dernières années à une escalade inattendue de la violence, avec une délinquance de plus en plus sophistiquée et une criminalité se comportant en maître des lieux.

- Oser dire que nos citoyens sont effrayés, nos policiers découragés et qu'il partagent leur désarroi devant des quartiers perdus, avec une population qui crie sa colère.

- Oser dire que nous sommes en présence d'une constellation très préoccupante, une situation de crise où nous avons plus que jamais besoin d'engagement et de forces vives.

La présidente du DSPE a su faire preuve d'un courage politique, d'un courage humain, d'une proximité affirmée avec les attentes et les besoins des policiers, mais surtout de notre population.

Au sortir de cette prestation de serment, mes collègues et moi-même étions à nouveau fières d'exercer l'un des plus beaux métiers du monde, fières de servir l'Etat, fières car reconnus et respectés.

Une profession difficile exercée par des hommes et des femmes qui ont fait un choix, celui de servir les autres, de défendre nos valeurs, avec une doctrine importante prononcée lors de ce discours ;

- Ensemble, nous représentons l’Etat de droit, avec ses lois et ses règles de vie commune que nous sommes résolus à faire respecter. Et nous nous en donnerons les moyens ! 

Pour conclure, comme pour réaffirmer la qualité de son analyse, Mme Rochat a repris des termes d’Alexandre Dumas : « un pays sans police est un grand navire sans boussole et sans gouvernail ». Une belle métaphore qui pour rappeler que notre mission est une des plus noble qui soit au service de la Cité.

Je n'aurai qu'un mot Madame ; Bravo !

Walter SCHLECHTEN

Président de l'UPCP

http://www.ge.ch/dspe/presse/welcome.asp?rubrique=discour...

"Photo Chancellerie"

Commentaires

J'ai toujours été un ami de notre police, mais ces dernières années, la police genevoise m'a déçu de différentes manières. En particulier, le fait de faire des grèves de zèle et autres mouvements coordonnées pour toucher des primes supplémentaires alors que nos policiers ne sont vraiment pas à plaindre!! Et s'ils se mobilisaient une fois plutôt pour dire "STOP, agissez!!" à nos politiciens plutôt?!? Car il est évident que Genève tourne au Far West et que le problème de la racaille arabe (propos qui n'engagent que son auteur pour le modérateur)- pour ne citer qu'elle! - n'a toujours pas l'ombre d'une réponse depuis 5-6 ans qu'elle sévit et qu'elle égratigne chaque jour un peu plus la qualité de vie des Genevois et la réputation de la Genève touristique!!!
La passivité, le silence, ce n'est plus supportable! Je parles des policiers, mais je pourrais bien sûr en dire en dire autant de la population et de la classe politique... mais la police a là un rôle primordial à jouer et, je le répète, elle démontre qu'elle sait si bien faire corps lorsqu'il s'agit de ses petits profits; qu'elle montre une fois qu'elle a réellement la sécurité de Genève comme principale préoccupation!!!

Écrit par : sidymer | 03/02/2010

On souhaite tous que la police sorte de son bourbier et qu'elle soit revalorisée pour ses missions essentielles. Bravo à vous aussi, Minet, pour votre effort incessant qui porte enfin ses fruits!

Écrit par : Micheline Pace | 03/02/2010

les mafias sont aujourd'hui maître de Genève, à qui profite le crime?

Écrit par : dominiquedegoumois | 03/02/2010

Ça ne l'empêchera pas de faire comme tout les précédant, même que ses intentions soit bonnes, elle ne coupera pas aux vicissitudes du job !
Il faudra attendre et encore attendre pour que les paroles deviennent réalités.
Les problèmes incombant à la police se multiplient bien plus vite que les décisions politiques, le gros problème, c'est que nous en sommes déjà là, les mesures prisent ont déjà 10 ans de retard.
L'instruction publique à "subi" déjà 10 couteuses et contre-productives réformes, alors que dans les secteurs comme ceux de la justice et la police, c'est l'âge de pierre ! Bonne chance Mme Rochat et surtout attention aux mines !
Ce n'est pas compliqué, si le budget de ce département n'est pas doublé, c'est fichu d'avance !

Écrit par : Corto | 03/02/2010

Un discours très Franc...maçon?

Écrit par : dominiquedegoumois | 03/02/2010

Ce sont pas les discourts qu'il faut applaudire, mais les actions! Quand on assiste à une escalade de la violence, qui monte jusqu'au braquage à l'explosif, on attend de voir des mesures prisent.

Écrit par : Riro | 04/02/2010

Cher Walter,

Comment pouvez-vous accépter que des commentateurs tiennent des propos tels que celui-ci? :

"Car il est évident que Genève tourne au Far West et que le problème de la racaille arabe"

Il semblerai que ce Monsieur mélange un peu tout et tient des propos qui le dépasse.

D'autant plus que la racaille Suisse en col blanc est bien plus nuisible pour notre qualité de vie et pour la stabilité économique de notre pays.
--------------------------------------------------------------------------------
Concernant Mme Rochat, elle est à plaindre... car elle voit des délinquants criminels noirs ou en noir partout sauf dans les rangs de son partit (liberal) ou au sein de la Place Financière qu'elle cherit tant.
La parano selective vous connaissez ?
--------------------------------------------------------------------------------

Sur ces mots, bonne journée :O)

Écrit par : M.U.R | 04/02/2010

Les commentaires sont fermés.