Oui, la violence contre les policiers est un fait de société !

Je ne veux pas argumenter, pas besoin, pas pour l'instant. Je veux juste vous faire partager ce témoignage d'une jeune gendarme courageux, qui parle avec son coeur des difficultés de son métier, de la douleur d'un policier !

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/12d869dc-e054-11de-a781-08b0fc1206d6/Douleur_de_flic

Bravo à toi cher collègue, tout en espérant que l'appel de la Fédération Suisse des Fonctionnaires de Police sera lui aussi entendu !

Walter SCHLECHTEN - Genève

A lire aussi ;

http://www.ipageneve.ch/1police_syndrome.pdf

 

Commentaires

  • Cher Minet,

    Tu ferais mieux de profiter de tes jours de repos pour te ressourcer au lieu de t'exprimer sur toute l'actualité genevoise.

  • Dites voir, si ce minet produit tellement au repos, qu'est-ce que çà doit être au boulot ...

  • Malheureusement lorsqu'on exerce certaines professions on a un devoir de réserve même s'il normal de pouvoir s'exprimer librement. Par contre, ce qui me dérange ce sont les moralisateurs qui donnent leur avis sur tout et n'importe quoi.

  • Je ne pense pas que le sujet traité, la violence contre les policiers, soit du tout et du n'importe quoi !

    Et si j'écris, rien ne vous oblige à lire mes mots.

    Sinon, merci Davide, je me repose, et l'écriture est un bon moyen pour m'échapper des problèmes qui sont venus noircir cette fin d'année.

    Bonne lecture.

  • Tant que le policier pour ce défendre à les mains liés derrière le dos et que la justice ne sanctionne pas plus lourdement ce genre d'agression,cela va continuer.Faudra peut-être attendre un lourd comma ou voit même la mort d'un policier roués de coup pour prendre des mesures.

    Il faudrait également que le policier puissent sortir son arme de service lorsque les policiers sont en infériorités numérique face aux agresseurs,pour menacer ces derniers et pour éviter un tabassage en règle,voir même tirer si cela est necessaire.

    Le problème en Suisse , c'est le manque de soutient au force de l'ordre par la population , contrairement aux Etats-unis où la police a une bonne image de marque de la part des citoyens.

    D.J

  • comme dit l'autre: ...... en plus, les policiers genevois, ils ont la gueuuuule élastique, alors pas de panique on board !

  • @DJ

    "Il faudrait également que le policier puissent sortir son arme de service lorsque les policiers sont en infériorités numérique face aux agresseurs,pour menacer ces derniers et pour éviter un tabassage en règle,voir même tirer si cela est necessaire."

    Tu veux la guerre civile..???
    Car si les policiers tirent sur des manifestants...par exemple...les agresseurs comme tu les appels seront aussi armés...

  • @ M.U.R

    Tu n'a rien compris . Pour les manifestations à risques la police déploie des moyens pour contenir les débordements avant que cela commence.Dans ce cas là les armes à feu ne sont pas nécessaire . Moi je parle d'agression spontanées de la part de petites frappes qui ne se gène plus de tabasser des flics violemment . Dans ce cas là , c'est leurs vies qui sont en danger .

    D.J

  • Gaz CS... http://utopiecollective.chez.com/FLIQUAGE/gaz.htm-

    Gaz CN...

    Ces Gaz asphyxiants sont interdits par La Convention de Genève dans le Protocole concernant la prohibition d'emploi à la guerre de gaz asphyxiants.

    On interdit le Gaz asphyxiants CS et CN lors de guerre et les policiers genevois bombardent ces gazs dans toute la ville lors de manifestation, mettant en danger toute la popuation..car les commreces sont ouverts durant les manifs...Manifestants-Femmes-Enfants-Personnes Agée se retrouvent piègés.

    La police attaquent avec des armes chimiques qui sont dangereuses pour tous ceux qui les inahlent...d'ailleurs les policiers portent des masques contrairement au reste de la population qui s'étouffe tout en resentant des douleurs aux poumons, au foie, au visage"peau brûlée" etc...

    Encore une fois, La Suisse ne respect pas les Convention quelle a elle même rédigée pour les autres pays.

    Avant d'aller donner la leçon il vaudrait mieux reguarder ce qui se passe ici.

    Kadhafi n'a peut être pas tore...l'ONU devrait quitter Genève car la Suisse n'est plus un modèle de respect et d'égalité.

  • Ha oui et concernant les violences que subissent les policiers...c'est le risque du metier.
    Et d'ailleurs il me semble qu'ils touchent des primes pour récompenser leur courage.
    Être policier ça paie bien...mais il faut meriter son salair.
    Les policiers représente l'Etat et sont dirigés par Un représentant politique donc ils devienent les petites mains des politques donc des puissants.
    Maintenant la Police genevoise est la propriété de la Rochat...Une police représentante des forces liberales et défenseurs des gros capitaux.
    Alors courage chers policiers...!!! car les prochaines années seront dures.

  • Kadhafi n'a pas tort il est bien connu comme un homme respectant les droits de l'homme.Du reste je suis aussi d'accord avec lui vu que l'ONU et sa commission des droits de l'homme sont en majorité des dictatures et des despotes . A Tripoli il se sentirons chez eux.

    Pour les policiers,certes c'est le risque du metiers.Mais il faut aussi que la délinquance deviennent un risque grave pour leurs auteurs quand ils s'en prennent à la police.

    D.J

  • ...moi je suis assez pour que les policiers tirent une balle dans la tête des délinquants VIOLENTS....

    ...après tout, c'est les risques du métier de déliquant violent non ?

    Allez, bonne nuit !

Les commentaires sont fermés.