01/12/2009

Droit de manifester est-il une primauté pour nos élus ?

Il y a une semaine, Sandrine Salerno, conseillère administrative de la ville de Genève, accueillait à bras ouvert la caravane anti-OMC. Elle louait la liberté de manifester pour le samedi suivant, tout en condamnant déjà les casseurs éventuels. Ça c'était le 25 novembre 2009 dans la TDG.

photo police.jpg

http://www.tdg.ch/geneve/actu/ministres-manifestants-affl...

Ce jour, dans Le Matin, cette élus socialiste condamne à nouveau les casseurs, mais reporte aussi la responsabilité des ces événements sur la police et le Conseil d'Etat. Morceaux choisis ;

- Le risque existera toujours. Il faut le contenir au maximum par un système de contrôle

- Une stratégie policière qui garantisse le droit de manifester

- Je ne suis pas d’accord de laisser la rue à des casseurs

- Je dis qu’il est important d’avoir une bonne compréhension de la stratégie de la police, et d’être sûr qu’elle a tous les moyens pour bien mener son action

- A partir du moment où une manifestation est autorisée par le Conseil d’Etat, il lui incombe d’assurer la sécurité

- Au sein du nouveau Conseil d’Etat genevois, la personne qui reprendra la tête de la police doit garantir aux citoyens le droit à s’exprimer pacifiquement dans la rue

- En tant que femme politique, je défends la capacité de chacun à exprimer sa contestation pacifiquement, c’est fondamental dans une société démocratique

drapeaux.jpg

http://www.lematin.ch/actu/suisse/sandrine-salerno-casse-...

La question que je dépose ce soir à tous nos politiques, élus par le peuple qui doit rester souverain ;

Dans une une démocratie constitutionnelle comme la nôtre, le droit à la sécurité, à la protection des biens, des personnes, des valeurs, de la morale, n'est-il pas plus important que le droit de manifester, défendu une nouvelle fois corps et âmes malgré les émeutes qui accompagnent régulièrement ces mouvements démocratiques ?

Moi je connais ma réponse, mais je ne suis pas un élu du peuple !

 

Commentaires

N'y avait t-il pas des extrémistes de droite parmi les casseurs ? j'en suis moins sure.
Maintenant n'est il pas saint que des jeunes se défoulent dans cette société de consommation aveuglée par la rentabilité ?
Un ancien flic lausannois m'avait dit un jour, qu'il regrettait les années de révoltes des jeunes, lôsane bouge et autres, que ces manifs ravageuses avait aussi quelque chose de saint !
Vous préféré sans doute voir cette jeunesse qui ne casse rien et qui pendant le week-end va se payer ses 3 grammes de coke coupée pour passer le dimanche devant play-station le nez poudré, reprenant le boulot lundi matin avec le regard complètement vide.
Non Monsieur le pandore, la jeunesse, hors toute raison politique, peut aussi mettre le bordel dans cette ville truffée de fric sale !

Écrit par : corto | 01/12/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Walter,

sauf erreur de ma part, toute manifestation est sous la responsabilité des organisateurs qui doivent :

1) prévoir un service d'ordre
2) avoir une assurance en cas de casse

Sur le coup, il semble que ces deux conditions cadres n'ont pas été respectées. Il y a eu de la casse et aucun service d'ordre pour contenir les casseurs et c'est l'Etat, donc le contribuable qui va passer à la caisse pour rembourser.

C'est inadmissible.

Quant à la police, elle aura ce qu'elle pouvait et on peut la remercier d'avoir agi pour contenir.

Sur ces bonnes paroles,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 01/12/2009

A qui profite le crime ?

Écrit par : corto | 01/12/2009

"le droit à la sécurité, à la protection des biens, des personnes, des valeurs, de la morale"

j'étais à la manif jusqu'à ce que cela devienne irrespirable, et franchement si vous assuriez tout cela, sur place, on a exclusivement ressenti votre inquiétude quant aux valeurs, vous pouvez biffer tout le reste.
Ne vous offusquez pas, comme vous le faites tout le temps, ce n'est pas aux pions que j'en ai, il est évident que comme dans n'importe quel job, vous obéissez aux consignes d'en haut.
Mais si on compare le peu de cas qui était fait de la population (et je sais de quoi je parle: j'étais avec ma fille de 4 ans et ses grand-parents) avec la grande attention portée par vos hommes notamment à l'entrée des Rues Basses où un impressionnant cordon policier dissuadait tout accès, on est en droit de s'interroger.
Gazés alors que l'on défilait paisiblement en tête de cortège (les bruits de casse nous parvenaient de l'arrière mais c'était assez loin) on n'a eu d'autre choix que de fuire par une rue adjacente pour parvenir à la rue de Berne, où 3 voitures de police sont alors arrivées en trombe (genre 100km/h) avec tous les risques inhérents: dans la panique et incapables de discerner avec les yeux rougis, peu de gens empruntait le trottoir.
Il me semble tout de même que cette police nous la payons, elle est là pour nous également d'ailleurs vous le dites vous-même (cf citation). Après tout l'UBS et ses consoeurs maffieuses ne paient AUCUN impôt ces derniers temps vu qu'elles ont tellement perdu (espérons au moins que les bonus auront de la gueule !).
Pourquoi alors ont-elles la priorité ? Pourquoi se concentrer sur la protection de banques et joailleries prioritairement à la nombreuse population ?
Une dernière chose: les quelques BB qu'on a pu croiser se montraient généralement respectueux des autres manifestants, nous suggérant notamment de faire attention avec un enfant, et ils ne nous ont jamais inquiétés (même si, et n'en doutez pas, on aurait préféré qu'ils ne viennent pas eux non plus), alors que les policiers eux ont simplement terrorisé tout le monde, gazant, bousculant, frappant, conduisant à vive allure à quelques cms seulement des nombreux manifestants MAIS aussi badauds qui étaient présents en nombre pour participer au traditionnel orgasme collectif d'achats de Noël.
Pour finir, je ne doute pas que, comme l'affirme votre supérieure en chef, la Police a fait un bon travail, je dis juste que c'est dommage qu'elle ne bosse pas pour nous, les gens.

Écrit par : dano | 01/12/2009

Dano ;

Je ne doute pas de vos écrits, je peux les comprendre. En ma qualité de citoyen (droit de réserve oblige malheureusement), je me pose aussi la question de savoir pour qui travaille la police, sur ordre de qui et selon quelles consignes politiques. Je n'ai pas ces réponses en ma qualité de citoyen.

Car comme dans tous les pays occidentaux, il y aura toujours un pouvoir politique pour diriger la police, dans sa doctrine, dans ses objectifs, dans ses moyens, dans ses priorités.

Ce ne sont pas les policiers qui décident de ça, ils ne font qu'obéir, nous le savons tous. Reste que les bonnes questions doivent être posées aux bonnes personnes, à ces même élus qui nous parlent de transparence depuis des mois et qui acceptent sans rechigner d'allouer un budget de quelques millions pour cette manifestation, quitte à payer les dégâts.
Walter, habitant de Genève.

Écrit par : Minet | 01/12/2009

Merci beaucoup de votre réponse, Walter.
Pour conclure, ce n'est pas qu'une affaire de police: dans les médias (comme dans les blogs), depuis 3 jours, on parle abondamment des dégats, et étrangement fort peu d'éventuels blessés(!), ou en tout cas de toute une population de citoyens qui pendant des heures a couru de gros risques alors qu'elle était censé être protégée, j'inclus les milliers de manifestants pacifistes de tous âges.

Écrit par : dano | 01/12/2009

Dano ;

Là je suis désolé, mais l'Etat de droit ne peut pas protéger tout le monde, et la responsabilité individuelle incombe à chacun de ne pas rester dans une manifestation qui dégénère, dans un lieu où la violence apparaît, où séparer le bon grain de l'ivraie devient difficile pour les gens d'armes.

Moi, lorsque je vois un feu, je n'y met pas les mains, de peur de m'y brûler les doigts ..

Bonne soirée à vous.

Écrit par : Minet | 01/12/2009

Dano, ne pas savoir qu'une telle manifestation (OMC !!) comporte certains risques et se présenter en tête de manif avec une fillette de 4ans ?
Tu déblok dano ???? t'es un grand garçon maintenant !

Écrit par : barbeapapa | 01/12/2009

Vous savez pas lire ou vous êtes stupides ?
Où avez-vous lu qu'on était resté ?
Nous défilions pacifiquement comme cela est notre droit, et la police a tout fait pour que tout le monde se diperse vite fait en inondant tous les manifestants plus les passants de gaz lacrymogène.
Nous ne sommes évidemment pas restés: mais où êtes-vous aller chercher tout ça ????????????

Écrit par : dano | 01/12/2009

@Dano

J'étais à la place Neuve et j'ai pu voir le cortège se mettre en place. Disons que ce qui m'a fait regarder la mise en place de ce cortège, c'est simplement d'y voir, au milieu, un groupe de personne cagoulées avec des lunettes de protection... étrange accoutrement non ?

A partir de là, étant raisonnable, je me suis dit qu'il ne serait pas prudent de participer à un tel événement.

Voulant aller prendre le bus, j'ai pu assisster à la première "casse" au bas de la Corraterie.

L'intervention de la Police aura lieu au Pâquis....

...donc pour Dano, autant dire que si vous aviez du bruit de casse "de derrière", depuis la Corraterie, il fallait s'attendre à une action de la police sous peu...elle est arrivée....au Pâquis ! Alors ne faites pas l'étonné quand même ???

Écrit par : Un citoyen | 01/12/2009

Sous les cagoules et l'appellation Black-blocs, il n'y a rien de concret, nous avons peut être également à faire à des lobbys politiques ayant intérêt de voir dégénérer toute forme de contestation.
Donc il n'est pas légal de supposer quoi que ce soit, seulement après arrestation et authentification des auteurs et une sérieuse enquête, nous saurons vraiment qui sont les casseurs, mais bizarrement depuis des dizaines d'années les supposés coupables sont relâchés et aucun constat n'est fait dans les règles de la légalité.
Juste quelques populistes certainement très déçus si ce genre de démonstrations ne se terminait pas avec de la casse, pour accuser sans preuve et répandre leur propagande invérifiable.

Écrit par : corto | 01/12/2009

Corto ;

les faits sont là, les casseurs aussi, mais de démontrer le délit par la preuve, individuellement parlant, c'est très difficile. Pour ces raisons, les auteurs restes noyés dans la foule, dans le magma de manifestants...

Écrit par : Minet | 02/12/2009

Minet, vous voulez donner l'impression de promouvoir la sécurité aux autres alors que vous ne savez même pas qui sont les coupables, peut être qu'il s'agit de pompiers pyromanes !
C'est une forme d'escroquerie, mentale !

Écrit par : corto | 02/12/2009

Corto ;

Je ne veux rien vous donner, je veux vous démontrer que ..

Nous savons tous qui sont les coupables, émeutiers, organisateurs irresponsables, partis politiques muets, même nos policiers sans pouvoir opérationnel car muselés par le pouvoir exécutif !

Par contre, l'escroquerie mentale serait de prétendre que plus aucune émeute ne se déroulera lors de telles manifestions, ça nous le savons tous !

Écrit par : Minet | 02/12/2009

Droit de citoyen et liberté sont des notions qui semblent légèrement vous échapper. Du moins, elles ne pèsent pas très lourd devant la crainte ou la peur: j'ai une vague idée de ce que vous avez du voter dimanche !

Écrit par : dano | 02/12/2009

Le précédent commentaire est pour uncitoyen:
Excusez l'omission, je ne suis pas complêtement réveillé.

Écrit par : dano | 02/12/2009

Pour ce même uncitoyen, vos interventions seraient sans doute plus pertinentes si vous vous donniez la peine de lire attentivement avant de commenter. C'est aussi une forme de respect de l'interlocuteur.
Rien ne vous permet d'affirmer que j'étais à la Corraterie quand j'ai entendu des bruits de casse.
Nous étions déjà sur l'autre rive, et il me semble que je suis mieux placé que vous pour le savoir...

Écrit par : dano | 02/12/2009

Les prétendus manifestants pacifiques protègent, en les laissant s'intégrer à leurs manifs, les Blacks Blocks et sont donc complices des déprédations commises samedi tout comme ils étaient déjà complices lors du G8 et, quelques années auparavent, lors, déjà, des manifs contre l'OMC. Ayant subit d'importants dégats et vols lors de l'ancienne manif contre l'OMC, je ne ferai jamais la différence entre les *pacifistes" et les autres, pour moi, ceux qui participent à ces manifs sont des manifestants-voleurs-casseurs-incendiaires. Vous pouvez mettre ces termes dans l'ordre que vous voulez, cela ne change pas ma position. Vous êtes tous dans le même panier !

Écrit par : octave vairgebel | 02/12/2009

Arrêter un peu avec vos dix vitrines cassées et vos quelques voitures, comme si vous en aviez à foutre, vous voulez bêtement régler vos comptes avec des jeunes un peu désemparés, dans ce bordel de Suisse, on devrait les payer ces black-blocks pour mettre un peu d'ambiance dans c'est hopital psychiatrique qu'est devenu ce pays où 57 % des citoyens n'ont rien d'autre à foutre que d'aller voter contre des minarets, ne vous en faite pas, j'ai bien peur que dans le futur, le passé soit encore bien plus tourmenté !

Écrit par : corto | 02/12/2009

Moi je trouve plutôt bien l'intervention d'Octave.
Pour une fois, l'amalgame est clairement revendiqué en tant que mode de pensée.
C'est un des avantages de la nouvelle droite décomplexée par rapport au politiquement correct: on dit tout haut même les pensées les plus inavouables, et du coup, comme les idées sont au grand jour, on peut commencer à en discuter vraiment.
Les BB complice des pacifistes ? Pourquoi ne seraient-ils pas instrumentalisés par leurs ennemis (ça s'est vu - à Gènes où on les voyait étrangement proches des responsables policiers): en tout cas, si on cherche à qui le crime profite, je ne vois pas ce qu'on peut (nous "pacifistes" ) retirer de positif de l'intervention aussi bien des BB que de notre Police.
Je ne sais pas moi quels sont les buts des uns comme des autres (vous le savez ?), mais ce ne sont sûrement pas les nôtres, alors SVP Octave au pseudo ridicule, gardez vos amalgames pour vos potes réacs, ou alors donnez-vous la peine de développer.

Écrit par : dano | 02/12/2009

Pendant que nous tombons dans le panneau des écrans de fumées des "arguments" des réactionnaires de service comme Octave, nous ne parlons pas du fait que au sein de l'OMC, nos élites négocie EN SECRET la poursuite de la commercialisation des biens publics de notre planète.

Écrit par : Djinius | 02/12/2009

C'est très vrai.
Je me demandais aussi pourquoi ces gens répondaient systématiquement n'importe quoi, insultaient ou bottaient en touche, dès que quelqu'un mettait le doigt sur quelque chose d'interessant ou que l'on posait une question un peu pertinente.
Je m'imaginais que c'était juste parce qu'ils étaient un peu bêtes. C'est vrai que la plupart du temps, et il y a de bons exemples sur cette page-même, alors même que vous avez écrit plein de trucs, ils trouvent le moyen de répondre à quelque chose que vous n'avez même pas dit en vous attribuant des propos que vous n'avez jamais tenus. J'imagine que c'est plus facile comme ça. Logique, respect, pertinence du propos, on va pas se faire chier avec ça n'est-ce pas ?
Les écrans de fumée, comme vous dites Djinius, la Police aime bien en utiliser: j'ai encore les yeux qui piquent.
Minet écrit: "Nous savons tous qui sont les coupables, émeutiers, organisateurs irresponsables, partis politiques muets, même nos policiers sans pouvoir opérationnel car muselés par le pouvoir exécutif."
Vraiment ?
Et pour la faim dans le monde, le coupable c'est sûrement le manque de nourriture.

Écrit par : dano | 02/12/2009

Nous sommes tous responsable de ce qui nous arrive ! les pleurnichards sont des lopettes, comme beaucoup se Suisses !

Écrit par : corto | 02/12/2009

@Dano

Voilà ce que les bleus nous font respirer...:

1-Les gaz lacrymogènes les plus courants sont les irritants oculaires 2-chlorobenzylidène malonitrile (appelé aussi « CS », des initiales de Corson et Stoughton, chimistes qui ont synthétisé la molécule) , Chloracétophénone (« CN »), Dibenzoxazépine (« CR ») et l'irritant respiratoire « piment OC » en aérosol.
-------------------------------------------------------------------------------
"Le CS présente des risques pour plusieurs organes. Les voies respiratoires et le système digestif sont les premiers touchés en l'espace de 20 à 60 secondes. Dès l'exposition, on assiste à une activation intense des voies lacrymales, une irritation des voies respiratoires et des nausées accompagnées de vomissements selon la dose. La salivation est accentuée. À forte dose, il peut provoquer des hémorragies internes, des œdèmes pulmonaires et une détresse respiratoire qui peut être fatale. Le foie, le cerveau et les reins sont particulièrement vulnérables. Les substances produites lors de la dégradation du CS par le métabolisme comme le cyanure sont très toxiques. Les effets à long terme sont moins connus mais le CS peut induire des bronchites, de l'asthme, des maladies du foie et des reins ainsi que des troubles neurologiques comme l'épilepsie.
Les effets se dissipent en moins de 30 minutes une fois que la personne contaminée est placée dans un environnement sain avec de l'air frais.

Écrit par : M.U.R | 03/12/2009

AVEC TOUS MES RESPECTS,WALTER.
Il me semble que vous, vous n'utilisez pas de lacrymo dans votre activité ;O)
Bien à vous

Écrit par : M.U.R | 03/12/2009

Cher Minet,

Il y a bien longtemps que votre radicalité, qui ne relève que du verbe, barre votre horizon professionnel - et on se réjouit, par avance, de voir ce que le nouveau chef de la police fera de votre dossier.

Je suis au regret de constater votre incompétence en matière de maintien de l'ordre d'une part, et en terme de connaissance historique sur les manifestations à Genève d'autre part. Cudré- Mauroux doit s'étrangler.

Aussi longtemps que vos collègues apprécieront que leur représentant syndical préfère faire l'étalage ingrat de sa science politique plutôt que de défendre leur statut, vous pantoufflerez, bien au chaud, derrière votre pc.

Longue vie à votre triangle des Bermudes politique.

Écrit par : Carter | 03/12/2009

Comme me le demande, si gentiment, dano, je développe. Lors de la manif contre l'OMC il y a quelques années, tout le quartier de Plainpalais et particulièrement l'av. du Mail, a été détruit. A cette époque j'exploitait un commerce dans cette avenue. Depuis l'intersection de la r. du Vx.-Billard et jusqu'à la r. de l'Ecole de Médecine, il n'y avait plus une vitrine en état. Les mêmes dégats ont eu lieu également le long du Bd. James-Fazy et du Bd. Georges-Favon. A part la casse, il y a eu également les vols de marchandises. Un petit bijoutier, par crainte de voir son commerce saccagé, dormait dans son magasin avec, à ses côtés, un 357 Magnum chargé ! Il est sorti lorsque les émeutiers-manifestants-voleurs-casseurs-incentiaires ont foutu le feu à l'abri-bus de la place du Cirque. Il a menacé ces connards qui, courageux, ont fuit et sont aller foutre le feu chez un marchand de motos à la r. du Diorama. Il faut préciser qu^à ce moment, la police était invisible ! Pour faciliter la casse, la Ville de Genève, qui transformait les jeux de pétanques sur la Plaine, avait fait livrer 2 camions de jolis cailloux le jour avant la manif ! Ils ont été particulièrment utiles aux casseurs. Et, dans les rues Basses, vos petits copains ont foutus le feu à un magasin de vêtement mais, comme par hasard, tout était filmé depuis un immeuble d'en face. En étudiant les images, un spécialiste à réussi à localiser la caméra qui était installée dans des bureaux désafectés, pous avoir accès à ces locaux il a été nécessaire de voler une clé SI ! Nos salopards étaient déjà bien organisés. C'est aussi après cette manif, alors que certains abrutis campaient sur la plaine, que des tarés ont frappés un flic avec une barre-à-mine et aucun des campeurs qui assistaient à ce passage à tabac ont portés secours à cet homme ! Ces gens ne sont que de la vermine ! Il faut dératiser ! Enfin, pour votre information, plusieurs commerçants se sont procurés des armes à feu et espère ne jamais en faire usage mais.....!

Écrit par : octave vairgebel | 03/12/2009

En lisant le commentaire que m'adresse Corto, je suis à peu près certain qu'il participe activement à la destruction des vitrines. Je pense que sa cible préférée est celles du McDo et, après avoir brisé les vitrines, il retourne, le lendemain, bouffer dans cette gargotte ! Ce pauvre type ignore tout des pertes des petits commerçants qui, eux, n'ont aucun rapport avec l'OMC ! C'est, pour des types de ce genre, juste un moyen de se défouler, de faire chier les gens qui bossent alors que, eux, ils se balladent en foutant le bordel !

Écrit par : octave vairgebel | 03/12/2009

Octave, je ne savait même pas qu'il y avait eu une mainif avant 18:00 H le samedi, je passais la journée avec une très belle femme, concernant les petits commerçants, ils ont tous des assurances, le mcdo 3 x par année max, maintenant, vous n'aller pas chialer toute l'année pour ces quelques dégâts, chaque jour à Genève, il y a combien de bagnole qui se casse le nez toutes seules ?
Octave, le soir vous vous endormez avec les poules et le matin, vous caqueter !
Tous ces mecs, udc, mcg dont on peut lire les commentaires sur ce blog, font des discours viriles et viennent chialer comme des madeleines pour des vitrines cassées et quelques voitures !
Bravo le populisme, une bande de lopettes !

Écrit par : corto | 03/12/2009

De plus concernant la police genevoise, quand on s'écrase comme des mer.. devant quelques fils d'oligarques russes qui laissent sur la chaussée un retraité pour mort, il faut se la fermer bien solide.
On ne parle même plus de police, mais d'une organisation de bienfaisance !

Écrit par : corto | 03/12/2009

C'est pas nous, on a des ordres !

Écrit par : Minette | 03/12/2009

Et maintenant c'est moi qui les donne !

Écrit par : Rochatte | 03/12/2009

Alors, si c'est politique, on laisse faire, mais dans ce cas, vous n'êtes plus des policier et arrêter de vous qualifier comme tel, vous êtes des agents de sécurité pour des mafias et autres associations de malfaiteurs, il faudra que vous enleviez le mot "République" de votre contrat !

Écrit par : corto | 03/12/2009

C'est vrai que les lopettes réactionnaire passent leur temps à attiser la tension sociale et viennent pleurer dans le gilet le jour ou quelques malheureux cailloux leur volent pas loin de la figure.

Certains sâge prendraient cela pour un signe du destin ? Peut être faut-il accorder au petit peuple le minimum décent pour vivre faut de quoi ma tête trônera peut être bientôt sur une pique ?

Heureusement que les gardiens de l'odre, enfin, aux ordres des riches sont la pour les protéger. Et dire que des fois dans ses envolées lyriques Minet ose prétendre que la police est proche du peuple. Mais qu'il est drôle.

Écrit par : Djinius | 03/12/2009

Corto, vous ne lisez pas correctement. La manif dont je vous parle est une manif qui a eu lieu il y a plusieurs années. Pour ce qui est des assurances, vous êtes trop con pour comprendre que, suite à des dégats, les primes augmentent. Qualifier les gens qui ont perdus leur instrument de travail de lopettes me prouve que vous êtes un véritable connard ! Vous ne méritez pas que l'on vous respecte, vous êtes une merde !

Écrit par : octave vairgebel | 03/12/2009

Des insultes ?
Que fait la police ?

Écrit par : dano | 03/12/2009

dano, quand on me cherche on me trouve. Je n'apprécie pas de me faire insulter alors je mors ! Lorsque les manifestants-voleurs-casseurs-incendiaires auront compris qu'il est stupide de détruire l'instrument de travail des artisans et petits commerçants, on aura fait un grand progrès dams le respect. Il ne faut pas oublier que, lorsque votre commerce est détruit, les assurances vous défraient mais augmentent systématiquement leurs primes et, de cette manière, les lésés sont perdants. Lorsque vous remplacez des vitrines en verre normal et que votre assurance exige des verres blindés, c'est vous qui payez la facture des nouveaux verres qui sont, seulement à ce moment, assurés. Un jour, un commerçant ou artisan perdra la patience et tirera dans le tas. Ce sera très grave mais logique. Personne ne pourra la blâmer car il aura défendu son travail.

Écrit par : octave vairgebel | 03/12/2009

En gros, le jour où on aura réglé votre problème de verres blindés et de franchise qui augmente, vous pourrez peut-être sortir du schéma manifestants-voleurs-casseurs-incendiaires versus commerçant-artisan-tueur en série, et on pourra alors avancer dans le débat.
En attendant n'insultez pas, cela donne l'impression que vous n'avez pas d'autres arguments (je sais, c'est l'autre qui a commencé...)

Écrit par : dano | 03/12/2009

Désolé, je ne changerai jamais d'opinion, les abrutis qui manifestent sont tous, sans exception, des manifestants-casseurs-incendiaires-voleurs et ce sersa toujours comme ça ! Si cela ne vous convient pas, ce n'est pas mon problème Monsieur le manifestant-voleur-casseur-incendiaire ! Un jour vous risquez de le regretter !

Écrit par : octave vairgebel | 03/12/2009

Merci du Monsieur, je n'en demandais pas tant.
On va se casser avant de se prendre une balle perdue: l'Alzheimer doit pas aider pour la visette. Et puis ça fatigue bien l'entourage !

Écrit par : dano | 03/12/2009

La vue peut être déficiente à cause du diabète pas à cause d'Alzheimer. Au fait, connaissez-vous le prénom d 'Alzheimer ? Non ? Ben ça commence !!

Écrit par : octave vairgebel | 03/12/2009

Vous ne croyez pas si bien dire: en fait j'ai toujours confondu avec Parkinson !

Écrit par : dano | 03/12/2009

Carter ;

"Il y a bien longtemps que votre radicalité, qui ne relève que du verbe, barre votre horizon professionnel - et on se réjouit, par avance, de voir ce que le nouveau chef de la police fera de votre dossier."

- Ma radicalité verbale s'appelle la franchise - mon horizon professionnel, je n'en ai plus depuis longtemps - notre nouveau chef de la police ? Madame Bonfanti est encore en place il me semble ? Et mon dossier, vous savez ... !

"Je suis au regret de constater votre incompétence en matière de maintien de l'ordre d'une part, et en terme de connaissance historique sur les manifestations à Genève d'autre part. Cudré- Mauroux doit s'étrangler."

- j'ai beau chercher, je ne trouve pas les éléments qui vous permettent d'arriver à cette prise de position vindicative, ni dans mes écrits, ni dans mes paroles !

"Aussi longtemps que vos collègues apprécieront que leur représentant syndical préfère faire l'étalage ingrat de sa science politique plutôt que de défendre leur statut, vous pantoufflerez, bien au chaud, derrière votre pc."

- Pour défendre les intérêts de mes collaborateurs, il est nécessaire d'avoir nos politiques comme interlocuteurs, science ou pas, je nomme ceci le dialogue, à travers la parole, voire mes écrits !

Vive la police, vive la gendarmerie, vive Genève, voici mon triangle politique cher Carter.

Écrit par : Minet | 03/12/2009

Minet, vous n'avez pas la carrure pour devenir politicien, à moins que vous visiez le populisme, les syndicats sont la deuxième face de la pièce du populisme, regardez les virages vers l'extrême droite lors la montée du nazisme.
Minet, le fascisme ne passera pas ce coup ci, ne miser pas sur le mauvais cheval, le système n'a plus de valeur, sans vrai ou fasse valeur, les idéologies glisses, surtout que les cadors de la prose d'extrême droite est digne d'une bande de fillettes alignées sur un banc.
Ce sont des lopettes, ça a toujours été des lopettes, mais là ce sont des lopettes chialeuses qui courent après des vélos, comme les flics, le nombre de fois où j'ai vu des flics arrêter des vélos parce que des conneries, j'en ai honte pour, vous vous attaquez à des gamins à vélo, voilà ce que vous êtes, vive la police etc. etc. vive la police qui arrête des vélos et qui se met à genoux devant des voyous qui laisse pour mort un retraité sur l'autoroute, vous regardez des série b à la tv, vous n'avez pas fait d'étude et vous chialer en tant que syndicalistes tout en étant sympathisant de cette racaille du mcg et de l'udc qui eux ne courent après des vélos mais après des minarets, quelle bassesse, Minet, vous me faite peur tellement vos arguments sont petits et minables.
"Vive la police, vive la gendarmerie, vive Genève, voici mon triangle politique cher Carter." Minet vous vous lâcher dans le froc et en plus vous insultez le peuple et la république, la seule que vous devriez remercier, la république pour laquelle vous devez faire acte d'obédience vous comme chaque citoyen, en tant que flic, ni plus ni moins que n'importe quel autre citoyen. En l'occurrence vous ne faite que l'insulter cette république avec vos observations sibyllines que vous étalez dans le but de vous faire connaitre. Vous faite commerce de vos convictions, vous ne devriez jamais pouvoir vous le pardonner, ce que vous faite au nom de ce que nous avons de sacré dans notre collectivité, l'égalité, n'est autre qu'une forme d'escroquerie de l'esprit. Un représentant de l'ordre en fonction n'a aucun droit de cité en matière de discours public, le droit de cité syndical doit se faire par le truchement de représentants indépendants de la profession.
Vous édictez des sentences mélangeant vos fonction et vos responsabilité vis-à-vis de la représentation de votre corps de police, de ce fait vous exercez une double fonction tout en vous affichant publiquement, ce qui annule toute forme d'objectivité, pour la raison simple que vous tenez un discours influencé par le débat politique et public.
Minet, en deux mots vous surpassez votre fonction et votre rôle de délégué syndical et non de représentant.

Écrit par : corto | 04/12/2009

Bof !

En fin un fil de discussion intéressant.

Écrit par : bof | 04/12/2009

Les commentaires sont fermés.