10/10/2009

Halte aux mensonges de la Cour des Comptes !!!

Article de la tdg du 10.10.2009 : La police et ses heures supplémentaires. Au premier rang figure la police genevoise! Souvent épinglée pour son organisation kafkaïenne, la «grande maison» pilotée par le Département des institutions de Laurent Moutinot est à la peine. «Le projet de loi et le règlement déposé récemment pour réformer les corps de police répondent à certains problèmes, souligne la présidente de la cour, Antoinette Stalder. Mais le nouveau système de planification des horaires ne supprimera pas la spirale de création des heures supplémentaires.» Un comble alors que la réforme devrait coûter 100 millions à l’Etat… «Par ailleurs, les améliorations pour réduire le risque de fraude lié à l’encaissement des amendes se font attendre.» Contacté hier, le département a précisé «ne pas être en mesure de répondre immédiatement aux critiques».

Réponse du syndicat des gendarmes : POLICE.jpg

Madame Stalder,

1) Comme je vous l'avais expliqué, à vous et vos pairs, la spirale de création d'heures supplémentaires est due en majorité au travail, aux missions, aux réquisitions, aux tâches effectuées, aux conférences internationales et surtout au manque d'effectif de la police, en aucun cas à nos horaires, même si l'OS Spoërri qui va être annulé va vous rendre que 28'000 heures sur 600'000.

2) La réforme qui est en route va coûter 100 millions, mais c'est vous, la Cour des Comptes, et M. Weiss et la Commission des Finances, qui l'avez voulue. De la transparence, plus d'opacité, il y avait un risque qu'une facture tombe avec des prestations équitables pour la police, et encore nous n'avons pas encore obtenu l'application du MIOPE, alors assumez aujourd'hui.

3) De quel risque de fraude parlez-vous lors d'encaissements d'amendes ? Aucun cas avéré, aucune preuve. Cette fraude est impossible, nous disposons depuis des années de carnets de quittances que nous déchargeons, avec en référence le no de l'amende concernée à l'encaissement.

Conclusion : Cessez donc d'attaquer la police, et j'espère que la Constituante revisitera aussi la Cour des Comptes, qui ne se donne pas les moyens de ses accusations scandaleuses.

Walter SCHLECHTEN - Président de l'UPCP - Br cgr à la gendarmerie - flic dégoûté de travailler pour un canton comme Genève

post.jpg

 

Commentaires

Ce sera finalement toujours ainsi...

Il est tellement plus facile de jouer à ce jeu-là que de s'attaquer aux vrais problèmes de ce canton qui commence à ma taper sérieusement sur le système!!!!

Bravo pour ta réponse Minet

Écrit par : merlin | 10/10/2009

"flic dégoûté de travailler pour un canton comme Genève"

Alors soit vous retournez dans les brumes alémaniques, soit vous retournez à vos spatules de pâtissier si vous êtes dégouté de Genève.
Rien ne vous retient et vous ne serez probablement pas regretté.
A bon entendeur !

Écrit par : Grivay | 10/10/2009

A la place de brailler et de vous plaindre, allez voire un peu si l'herbe est plus verte ailleurs !

Ah oui, on tombe de haut, alors qu'on est entré en se croyant "boulot tranquille, certes horaires à la con, mais pas pire qu'une infirmière, bien payé et retraite 10 ans avant tout le monde".

Une page se tourne.

Écrit par : Djinius | 10/10/2009

Grivay,

Vous avez raison, presque plus rien ne me retient ici, le problème c'est que je ne suis pas le seul à penser ainsi, et là, ce n'est pas que le pâtissier que je suis qui retournerait à ses spatules, ou ailleurs, mais bien d'autres policiers qui iraient goûter la crème de Gruyère ou la raclette du valais...
Et ouvrez les yeux, car les brumes genevoises sont bien là et font perdre toute vision d'avenir à bien des politiques pour Genève.

Mais bon, si vous trouvez que tout va bien à Genève, alors c'est bien, il y en a au moins un ... ABE

Écrit par : Minet | 10/10/2009

Cher Djinius,

Le seul qui n'est pas à la page c'est vous !

Dois-je vous rappeler qu'une directive (que Couchepin oublie volontairement) permet à des métiers à risques de déroger à l'âge de la retraite ? Deux métiers y sont inscrits, mais apparemment le métier de policier n'est pas reconnu comme dangereux par nos édiles fédéraux.

Cela relève tout à fait du manque flagrant d'adéquation avec la réalité dans notre canton et d'autres en Suisse, non ? Tant que ces théoriciens ne sortiront pas la tête de leurs livres, ils seront toujours en DECALAGE avec ce que vit la population au quotidien…

Quand à la cour des comptes, je lui propose de se renseigner par voie officielle (mais surtout pas M. WEISS)afin qu'on lui explique les mesures draconiennes qui ont été mises en place pour empêcher l'encaissement d'amende sans justificatif. Mais attention, il faudra sortir vos escarpins et mocassins de vos bureaux feutrés…

Toujours pour cette cour si expérimentée, je vous propose de vous renseigner car le minimum légal prévu dans le droit du travail, concernant les heures supplémentaires, n'est pas respecté…

Etes-vous prêt à appliquer les dispositions du MIOPE (auxquelles tous les fonctionnaires de l'Etat ont le droit) aux policiers ou êtes-vous volontairement AVEUGLES ?

Meilleurs messages

Écrit par : équité | 10/10/2009

En réponse à M. "Djinius" :

Les infirmières touchent 4h de compensation pour chaque nuit effectuée, COMME L'EXIGE LA LOI FEDERALE. Par analogie, les policiers ont eu l' "OS Spoerri".

--> On va le leur enlever. Ben oui, après tout le CE se fout de la santé des policiers et va à l'encontre de cette LOI FEDERALE qui se préoccupe de l'être humain. Vous savez pourquoi ? Car c'est écrit que les policiers ne sont soumis qu'à la loi....sur la police !

Les infirmières touchent comme système de rémunération des heures supplémentaires, le système MIOPE. TOUS LES EMPLOYES DE L'ETAT sont soumis au système MIOPE....sauf ? Et oui, sauf la police...


--> Ah oui, le systeme MIOPE bonifie la rémunération en heures supplémentaires de près de 35% par rapport au systeme de la police...en résumé, les policiers sont moins bien rémunérés en heures supplémentaires que l'ensemble des employés de l'état !

Touvez-vous cela normal ? Moi pas !

Ils ont craché sur la police en s'inventant des systèmes soi-disant opaques (c'est pas parce que l'on ne comprends rien que c'est forcément opaque !!!).
Ok, on simplifie : Tout le monde à la même enseigne : le MIOPE et la LOI FEDERALE SUR LE TRAVAIL DE NUIT....

ABE

Écrit par : Policier | 10/10/2009

Les commentaires sont fermés.