30/07/2009

Délit de "Bonne Gueule" au Parlement genevois

 

 
 

L’autre soir, étouffant sous la chaleur trop sèche d’une nuit d’été, je ne trouvais pas le sommeil. Je me suis souvenu que j’avais promis de faire un petit classement des « moins mauvais députés genevois » lors de l’un de mes prochains blogs nocturnes. Trouvant que ce thème pouvait attendre l’automne, je me suis plongé dans les profondeurs de la nuit en regardant la télévision.

 

Là, une émission nous démontrait qu’il était possible qu’un candidat à une élection puisse rassembler plus de suffrages, sur le simple fait que sa photo dégageait une certaine empathie. C’est ce que je qualifierais comme étant le « délit de bonne gueule ».  

 

Le premier test de ce reportage fut celui de comparer les résultats réels d’une votation régionale avec l’avis de citoyens d’une autre contrée, qui eux n’ont émis leur intention de vote qu’en examinant simplement les photos anonymes des candidats, élus que donc personne ne connaissait. Ces cobayes n’avaient que pour seul jugement l’impression dégagée par la photo de tel ou tel candidat, ou candidate, par sa tenue, son visage, les traits de celui-ci, son expression, son sourire, voire la confiance, la sincérité ou l’honnêteté qui pouvaient se dégager du cliché.

 

Le résultat fut surprenant, car entre le choix citoyen des premiers et le choix visuel des seconds, il n’y avait pas beaucoup de différence en pourcentage de voix accordées.

 

Ces mêmes clichés ont alors été présentés à une classe d’école primaire. Il a été demandé à ces enfant de choisir quel capitaine il prendrait pour conduire un grand bateau. Là aussi, la principale personnalité élues par les électeurs a obtenu le plus de suffrages, choix pourtant issu du regard innocent de l’enfance.

 

A travers ces exercices, il a été démontré toute l’importance de la présentation, du paraître, de la qualité d’un cliché, d’une affiche, du choix d’une expression, d’une tenue et du sentiment que pouvait dégager un visage. En conclusion, il ressort que la subjectivité de cet impact visuel est bien plus important que prévu initialement. A quelques mois des très importantes élections genevoises, cet aspect là, qui est pourtant connu de tous les partis, n’est donc pas à négliger.

 

J’ai alors, juste pour rire, comme un jeu auquel je vous invite maintenant, voulu faire un test avec nos députés genevois. J’ai donc, au regard des photos de nos élus du Parlement, choisi  deux personnes par parti, sur la simple empathie dégagée par les visages proposés sur le site de l’Etat, pour qui mes intentions de vote pourraient aller avec ce simple jugement.  

  

Pour ce petit jeu, il m’a fallu oublier mes valeurs, mes idées, mes ressentis et mes amertumes, pour ne me fier qu’aux visages présentés sur les clichés et aux impressions personnelles dégagées par ceux-ci.  

 

C’est donc en toute empathie que je vous livre mon résultat. Mes "délits de bonnes gueules" sont :

 

Pour les PDC :                          Nelly GUICHARD et François GILLET

 

Pour les Verts :                         Sylvia LEUENBERGER et Pierre LOSIO

 

Pour l’UDC :                             Olivier WASMER et Philippe GUENAT

 

Pour les Socialistes :                Mariane GROBET-WELLNER et Roger DENEYS

 

Pour le MCG :                            Roger GOLAY et Thierry CERUTTI

 

Pour les Radicaux :                    Claudine GACHET et Jacques JEANNERAT

 

Pour les Libéraux :                     Béatriz de CANDOLE et Olivier JORNOT

 

A vous de jouer : http://www.ge.ch/grandconseil/grandconseil/deputes.asp 

 

Vous verrez le résultat est surprenant, on arrive même à « apprécier » le visage de gens qui parfois nous détestent !

 

En conclusions :

 

1)      Mesdames et Messieurs du Parlement, changez vite de photo, surtout si vous êtes candidat à une réélection dans deux mois.

 

2)      Ce qui est certain, c’est qu’il y a du travail de « relooking » pour une petite PME genevoise.

 

Grand_ConseilQ01.jpg

 

 

                                                                                                                                          

       Minet !                                

 

 

 

 

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Walter,

si je peux me permettre une remarque en lien avec votre billet, sur votre liste, si elle devait se faire, vous devriez esquisser un sourire.

Parce que, d'après vos choix, en dehors de la qualité du cliché et critères qui vous sont propres, vous avez pratiquement choisi celles et ceux qui souriaient le plus :o)

Bien à vous Walter,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 30/07/2009

Et avec un sourire toutes les portes s'ouvrent m'a t'on dit, mais comme je ne suis pas très content de mes employeurs ces temps, je vais garder ma jolie photo ;)

Écrit par : Minet | 30/07/2009

Intéressante émission, il n'y a pas de doute.
Mais ce qui serait plus intéressant encore, c'est de vérifier le résultat des dernières élections cantonales en regard des photos diffusées à l'époque par la campagne électorale.
Je ne suis pas sûre que les choses soient aussi évidentes, mais, dans la mesure où le passé est plus vite vérifié que l'avenir, c'est un exercice à tenter...

Écrit par : christiane Favre | 30/07/2009

@Minet

Si votre analyse se révélait être juste, on pourrait parler de délit de faciès et visiblement au sein de l'émicicle genevois,ils aiment pas les blacks.

Écrit par : MUR | 31/07/2009

Au conseil municipal de la ville de Genève pourtant il n'y a pas de discrimination, même si les verts viennent de rompre le lien de confiance avec M. DRAME Alpha.

Écrit par : Minet | 31/07/2009

Les verts genevois sont de la politique locale...c'est à dire inconsistants et inaudibles.

On a les vers que l'on mérite !!!

Si on développe votre point de vu et si le sourire est important alors on le peut: http://alerte.blog.tdg.ch/archive/2009/07/31/en-sommes-nous-capables.html

Qu'en pensez-vous?

et au sein de la police le peut-on ?

Écrit par : MUR | 31/07/2009

Je n'ai pas dit que le sourire était important, car il peut aussi être hypocrite, moqueur, forcé. C'est ce que dégage un visage qui peut donner confiance, être engageant et engagé. La photo de la députée autrichienne est un bel exemple.

Et à la police, durant longtemps il nous était interdit de sourire pour la photo de notre carte de police. Depuis peu, ce n'est plus interdit.

Pour le reste, quel est donc votre résultat à mon petit jeu proposé avec les photos de nos député(e)s ?

Écrit par : Minet | 31/07/2009

hahhaa...Minet...on a eut beaucoup de mal à se prononcer...
Mais sans conteste, nous atribuerons la palme d'or du "Bébé capricieux-boudeur" pour M. ERIC STAUFFER...mais contre qui est-il donc en colère....?? le Peuple !!

et pour la palme du playboy au brushing impec...le tein halé toute l'année, le sourire ultra-brite...notre cher pharmacien verniolan : Jacques Follonier !!
quelle élégance...! vraiment lui, il doit abuser du solarium...attention Jacques...le cancer !!

Écrit par : MUR | 31/07/2009

"Au conseil municipal de la ville de Genève pourtant il n'y a pas de discrimination, même si les verts viennent de rompre le lien de confiance avec M. DRAME Alpha."

Voici un commentaire bien tendancieux, qui sous-entends des choses graves, que je ne peux laisser passer sans réagir. Vous insinuez qu'Alpha Drame fait l'objet de discrimination liée à sa couleur de peau par les Verts, ce qui est faux.

J'aimerais bien connaître vos sources. Toujours est-il que ces insinuations ne vous grandissent pas.

Écrit par : olivier perroux | 04/08/2009

M. Perroux,

Je dis bien " il n'y a pas de discrimination" ce qui est une affirmation claire, et "même si les verts viennent de rompre le lien de confiance avec .. " ce qui veut dire que ce n'est pas par discrimination, mais suite à la rupture du lien de confiance, ce qui évidement n'a rien à voir avec la couleur de sa peau.

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit ..

Minet.

Écrit par : Minet | 05/08/2009

Heureux de vous le voir préciser.

Écrit par : olivier perroux | 05/08/2009

Heureux de voir que vous avez compris mes écrits.

Écrit par : Minet | 05/08/2009

Par hasard en surfant sur le net, j'ai découvert que je faisais partie des bonnes têtes politiques, du moins pour Minet...et comme j'avais justement un petit blues, cette lecture m'a fait plaisir, des fois il suffit de peu de choses......

Écrit par : Sylvia Leuenberger | 06/12/2009

Les commentaires sont fermés.