27/07/2009

Réponses au Mouvement Ultra Révolutionnaire

Questions déposées par M.U.R http://alerte.blog.tdg.ch/

Dès lors, l'appellation "Etat-Policier"prend tout son sens...

Nous devrions nous posez les questions suivantes:

1. Comment rétablir la confiance entre la police et la population ?

2. Comment durcir les sanctions en cas de violences policières, et donc impliquant la violation du serment républicain ?

3. Comment introduire des valeurs d'humanisme au sein du corps de police genevois?

4. Comment aider le policier à assumer sa résponsabilitée individuelle, et faire valoir son droit de refuser d'octempérer pour des raisons éthiques ?

5. Comment rendre le corps de police genevois libre de toutes pressions ou consignes politiques ?

6. Quel statut pour le corps de police, s'il présente une liste au Grand Conseil ?

Réponse de Minet.

En congé ce le week-end, pour me durcir le cuir, je n'ai pas pris le temps de vous répondre, l'urgence du débat datant de 1968 étant toute relative. Sinon,

 

 

1)         Le taux de satisfaction de la population genevoise vis-à-vis de sa police est bon, il n’y a donc aucune raison à chercher à la « rétablir », il faut simplement poursuivre le travail de proximité qui a été entamé. Sur ce sujet, j’estime que chaque policier est en priorité un îlotier dans son travail courant. La preuve, plus de 60 % de ses prestations de rue sont « sociales ». Malheureusement, le manque d’effectif et l’augmentation de la criminalité font qu’il n’est plus possible aux gens d’armes de consacrer le temps voulu, et attendu, aux citoyens, aux commerçants, aux associations de quartier. Il serait aussi souhaitable que la présence éducative de policiers dans les écoles soit enfin dédramatisée par un corps enseignant traumatisé.

 

2)         Nul besoin de durcir les sanctions, elles sont suffisamment lourdes pour celui qui faute.  Ce qu’il faut améliorer et finir de mettre en place c’est la qualité des enquêtes internes, soit l’IGS. La Cheffe de la police devrait prochainement s’exprimer sur ce thème.   

 

3)         L’humanisme, le respect, les droits humains sont des valeurs qui nourrissent la police. La qualité du personnel engagé devrait permettre d’éviter l’accès à cette profession aux racistes et autres révisionnistes. Le respect de l'autre étant le fer de lance de notre serment, je ne saisis pas l’opportunité de votre question.

 

4)         La Loi permet déjà à un policier de refuser un ordre d’un supérieur, dans un cadre stricto sensu d’un acte qui ne serait pas en adéquation avec le but recherché, immoral ou illégal.

 

5)         Le corps de police ne sera jamais libre des consignes politiques. Les « affaires » des mendiants, des encaissements d’amende aux dealers ou du pont du Mont-Blanc lors du G8 en sont la preuve. Le seul moyen que je vois pour que la police obtienne une plus grande liberté dans le choix de ses priorités sécuritaire serait que la Direction de ladite police fasse preuve d’autonomie, d’autorité en présentant de très fortes exigences à notre employeur pour lutter contre la criminalité, le bruit, les chauffards, les émeutes. Mais ça ..

 

6)         Je vais terminer avec cette fameuse liste électorale au Grand Conseil. Dans le cas d’une élection d’un fonctionnaire d’État à un poste de député, de conseiller municipal, une doctrine unique, valable pour tous les fonctionnaires devrait être appliquée. Ce qui est normal c’est qu’un employé d’État puisse faire valoir tous ces droits démocratiques, de vote, mais aussi d’éligibilité.

 

Et pour ce qui est de la liste de « citoyens-policiers », démocratiquement elle s’ouvrirait à nos proches, à nos familles, et aux citoyens concernés par les arguments qui se devraient d’être présentés en vue d’une élection. Mais la base et le fer de lance de cette liste serait probablement constituée de policiers, pas unis par leur fonction, mais par leurs valeurs et une grande idée de Genève, tant sur le plan social, de la sécurité, du travail, de l’éducation, de l’économie, à travers l’Esprit de Genève dont on parle tant, mais qui a disparu. N’oubliez pas que tout policier, avec sa famille, ses attaches, ses valeurs, est un citoyen très représentatif de la majeure partie de la population que l’on qualifie de classe moyenne à Genève, et qui depuis trop d’années paie les pots cassés de politiques trop éloignées des réalités du terrain, de la vie, des citoyens genevois et des travailleurs de ce canton.   

 

 Révolution.jpg

Pour conclure, sachez que j’ai la peau bien tannée grâce à ma profession, et que s’il nous manque quelque chose pour lancer une liste avant la date buttoire, c’est du temps, de l’argent et la certitude que nos adversaires respecteraient le choix de ces citoyens révoltés qui selon certains, devraient continuer à paître tranquillement dans un pré trop aride pour eux.

Sinon, pour lecture http://emagazine.credit-suisse.com/app/topic/index.cfm?fu...

No comment ..

Commentaires

@Minet

Bonjours,

c'est avec un grand plaisir que nous avons pris note de vos réponses à nos questions.

Comme nous l'avions relevé dans un de nos précédents commentaires, il fait bon débattre avec vous, Minet, car contrairement à vos camarades, vous savez utiliser la communication comme remède à la fracture sociale...et c'est tout à votre honneur.

Nous ne sommes pas d'accord avec une bonne partie de vos arguments, mais nous vous remercions pour vos réponses qui font de nous des citoyens avertis et concients des enjeux actuels.

Nous vous souhaitons bonne chance pour la suite de vos démarches politiques et administratives.

Avec nos respects...;O)

Écrit par : MUR | 27/07/2009

@ Minet.....

Monsieur, merci de votre réponse...qui me laisse franchement sur ma faim !...
Vous restez dans votre posture auto-satisfaite, vous décernant à vous-mêmes "le premier prix"... Mais c'est dommage que vous ne sortiez de votre statur de "futur politicien" qui manie déjà fort bien la Langue de Bois !!

Ainsi donc, tout va bien, vous êtes"adorés, que dis-je !...adulés des foules !!
je ne vais pas "reprendre votre argumentaire point par point" comme précédemment ( trop fastidieux), me contentant de vous renvoyer à vos propres réponses que je perçois comme "une fin de non recevoir" !!
Vous êtes hérmétique à toutes remises en question concernant votre profession et vos agissements personnels (politisation de la police)... Perpetuant inlassablement le même shéma de critiques et d'attaques contre l'Etat...votre employeur...Mais en fait, cette posture ,vous premet d'éluder le fond du problème ...à savoir votre libertés de conscience au sein de la Police...
Vous passez sous silence, les pressions, et mobbing que subissent les agents"réfractaires"à votre diktat politisé....

Monsieur Minet...vous n'avez pas répondu à nos questions...
Le fond du problème se trouve du coté de votre liste au GC...vous atteignez le paroxysme de la mauvaise foi...pour vous, de "présenter une liste de policiers au GC, ne pose pas de problème"...??
Monsieur Minet, connaissez vous le délit démocratique que l'on nomme "conflit d'intérêts avec fort risque de collusion"...??
La police étant garante du droit démocratique, elle est chargé de maintenir l'ordre et la paix sociale.... Vous représentez donc le Pouvoir Executif...mais non content de vos privilèges de fonctions...voilà qu'il vous faut rajouter le deuxième pouvoir en plus: le Pouvoir Législatif !
Ainsi donc, pour faire contre-poids à l'égémonie annoncée de votre police politique, il n'y aura que le Pouvoir Judiciaire (les juges), pour vous interdir toutes les dérives...(accessoirement le 4eme Pouvoir-médiatique, pourra tantôt se joindre, tantôt s'opposer à vous!)....
Quelle belle perspective démocratique en vue !!!
une "sacré avancée" en terme de révolution politique et de représentativitée !! Bientôt on pourra s'appeler "République Populaire de Genève"...façon la Chine !!

Écrit par : MUR | 27/07/2009

EN DEMOCRATIE...ON APPELLE CELA "LA SEPARATION DES POUVOIRS"....
MAIS EST-CE QUE LE MOT "DEMOCRATIE" SIGNIFIE QUELQUE CHOSE POUR VOUS !!??

Écrit par : MUR | 27/07/2009

1) Une bonne part de la population est exaspérée par vos incessantes revendications salariales.

La population est aussi exaspérée par l'absence de la police, qui s'explique pour l'essentiel par un sous-effectif.

En quoi consiste la présence éducative de la police en les établissements d'enseignement ?


2) L'exemple de votre collègue X.

http://justice.geneve.ch/jurisprudence/TA/?F=ACOM/110/2008&HL=crpp

met en exergue le fait que les sanctions sont parfois théoriques et illusoires. Je rappelle quand même que votre collègue X. est soutenu dans ses procédures par votre syndicat. Quant à une IGS au niveau cantonal elle n'offre guère de garantie, seule une solution intercantonale (concordat) pourrait être efficace.

3) D'accord. Néanmoins il existe incontestablement des dérapages.

4) Lorsque l'acte en question transgresse la loi pénale l'agent ne PEUT pas refuser d'y participer il le DOIT. S'il y participe, seules entre en considération des circonstances atténuantes pour avoir obéi à un supérieur.

5) "Pont et G8". Affaire qui, en bref, a montré que le chef de la police a.i a obéit à un Conseiller d'Etat qui n'avait pas à intervenir. En effet, ledit chef de la police pouvait recevoir des ordres du Conseiller d'Etat en charge du DJP(et en cas d'absence de son suppléant) voir du président du CE par pouvoir provisionnel, mais il a obéit à Beer qui n'avait aucune de ces qualités. Ce chef a.i. a montré son incapacité à être indépendant. Il est devenu chef de la gendarmerie.

"Mendiant". Il est clair que la majorité de population est opposée à la mendicité et à la para-mendicité des laveurs de pare-brises. Une loi réprimant un tel comportement a été votée. Il convient dont à la police de l'appliquer.

Il est vrai que les dispositions procédurales spéciales adoptées en même temps que le principe de la répression de la mendicités sont incompréhensibles, idiotes et inefficaces. Il aurait été possible d'être intelligent et d'adopter des dispositions légales efficaces. Je n'ai pas entendu un citoyen-policier élu au Grand conseil faire la moindre proposition en ce sens.

"Encaissements d'amendes au dealer". De quelles instruction politiques s'agit-il ?

"Emeutes". Quel est le problème ? Les auteurs ne sont-il pas identifiés ? pas poursuivis ? pas condamnés ? si oui, est-ce un problème de loi ou d'application de la loi par la justice ?


6) Là, je ne comprend ni l'interrogation de mur ni la réponse. Pour présenter une liste il faut un nombre suffisant de candidats soutenus par 50 citoyens et déposer une garantie modique.

Pour être entendu il faut être élu et si l'on veut être écouté il faut être de nombreux élus...c'est la démocratie.

Quant aux élucubrations de mur qui dénie votre éligibilité, elle ne sont pas digne d'ête pris en considération puisque le peuple a admis il y a quelques années -avec la seule opposition notable du parti libéral- l'élégibilité des fonctionnaires.

Écrit par : matou | 27/07/2009

@ Matou...

merci de votre intervention....
les policiers sont-ils des "fonctionnaires comme les autres" ?
je ne le pense pas !!
il y a un devoir de réserve qui doit s'appliquer dans ce cas là... qu'un agent de police en fonction soit élu sur une liste d'un part politique traditionnel...grand bien lui en fasse si le peuple est d'accord !!
Mais "Composer une liste politique"uniquement sur ce fait là..d'appartence corporatiste et de profession, est totalement illégitime et anti-démocratique.
C'est l'avenement d'une "ère nouvelle"...les lobbies ne travaillant plus dans l'ombre, mais interagissant directement dans la vie politique et publique...
Votre démarche annonce l'apparition d'un système éclaté, morcelé par les groupes d'intérêts multiples et diverses qui pourront tous justifier d'une représentativité politique officielle...
A quand le parti des banquiers, medecins, avocats, pharmaciens, assureurs, commerçants.....?
d'ailleurs, nous retournons vers une société franc-maçonnique de type moyen-ageuse.... des corporations et des corps de métiers qui se créés en partis politiques actifs...DU JAMAIS VU....dans notre âge moderne !!
vous ferez officent de "précurseurs"du genre...

Écrit par : MUR | 27/07/2009

Que d'agressivité Messieurs !!

- MUR, dans votre premier courriel vous tenez un langage correct et courtois, invitant au dialogue.

Dans vos autres écrits qui suivent, votre agressivité et votre rancœur débordent. On pourrait même supposer que ce n'est pas la même personne qui tient la plume (M.U.R est-il un personnage unique ou un groupe de gens révolutionnaires avec plusieurs plumes ?)

- MATOU, bien souvent, des lecteurs m'attribuent vos propos, ce qui souvent ne me plait pas car nous n'avons pas pris les même chemins, ni dans l'écriture, ni dans les idées.

Par contre, un petit correctif. Si l'UPCP a apporté son aide dans la cause que vous présentez, c'est que "la procédure n'a pas respecté le droit administratif, celui-ci ayant été bafoué", ce que relève le jugement.

Pour le reste, je vous laisse à vos élucubrations.

Écrit par : Minet | 27/07/2009

Si vous n'êtes pas content du fait que des policiers s'entendent pour figurer sur une liste de candidature, je vous donne deux pistes :

- vous constituez la liste "mur" et lui attribuez vos suffrages;

- vous lancez une intitiative populaire pour que les fonctionnaires, ou si vous préferez les seuls fonctionnaires d'autorité, ne soient pas éligibles. Dans ce cas vous obtiendrez le soutient du parti libéral. Adressez-vous donc au petit blanc sec de soral (Weiss de Weiss).

Écrit par : matou | 27/07/2009

un peu de lecture pour Matou et Minet...& Co....


"Quel est le lien entre démocratie et séparation des pouvoirs ?

La séparation des pouvoirs se présente comme une arme contre le despotisme, une arme pour la démocratie. La démocratie ne peut exister sans la séparation des pouvoirs. Selon Montesquieu, s'il n'y a pas de séparation des pouvoirs alors l'abus de pouvoir conduit au despotisme. Mais la séparation des pouvoirs n'implique pas forcément la démocratie.
La séparation est une des composantes de la démocratie, si ce n'est l'élément déterminant. «Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminées n'à point de constitution »
http://www.oodoc.com/33064-democratie-suprematie-separation-pouvoirs.php

voilà...Messieurs, le pouvoir executif se compose du gouverment qui dirige les services publics...donc la Police est aux ordres du gouvernement...la police ne peut surpasser le pouvoir executif auquel elle est soumise, en intégrant officiellement le pouvoir législatif...la police deviendrait donc l'executif et legislatif....!!!
Vraiment...vous êtes dangereux pour notre démocratie !!!

Écrit par : MUR | 27/07/2009

@ Matou...et s'il faut se tourner vers les Libéraux pour vous faire barrage...et bien nous le fairons avec joie !!!

la Démocratie ne souffre d'aucune considération partisane ......!!!

alors M. Weiss...on arrive !! :o))

Écrit par : MUR | 27/07/2009

Pour info, comme ça, quelques idées émises par les miens :

Le P.O.L.I.C.E soit :

Parti Officiel Laïc Interpellant Chaque Élu.

Provocante Opposition Luttant Irrémédiablement Contre l'Égocentrisme

Pour Officiellement Limiter l'Inactivité de Certains Élus

Mais personnellement je préfère

l'ACPG soit :

Action Citoyenne pour la Population Genevoise

Ou le PPCG soit :

Parti de Proximité des Citoyens Genevois.

On n'a pas d'argent, mais on a des idées

Écrit par : Minet | 27/07/2009

Bon..je vois..vous faites "la sourde d'oreille¨.....

très bien..partons sur un autre terrain....
dites Minet, il y aura uniquement des policiers sur cette liste ?? ou tout un chacun peut si joindre, pour peu que les idées s'accordent ..?
en fait, êtes vous "ouverts" à tous pour une vraie représntativité...ou seulement pour vos collègues... si vous préférez, l'ACPG sera l'appareil politique du syndicat UCPC..??

merci de nous répondre !

Écrit par : MUR | 27/07/2009

@Minet

Que d'agressivité minet.

Je suis en tout les cas flatté de ce que vos lecteurs vous attribuent mes écrits. Cela est sans doute dû au fait que je suis plus proche de la population ordinaire que vous ne l'êtes vous-même.

Je relève que vous n'avez pas pris en considération mes observations, vous contentant de les traiter d'élucubrations. Dans la mesure où mes élucubrations reflètent le sentiment de la population, je ne vous donne guère de chance d'obtenir le quorum. J'imagine d'ailleurs que vos collègues élus resteront sagement en leur partis respectifs.

Quant à votre collègue X., il est exact que le droit de la procédure administrative n'a pas été respecté et c'est à juste titre que la décision administrative portant une (petite) sanction a été annulé ensuite de l'intervention d'un avocat, l'un des avocats d'Hannibal Kadahfi d'ailleurs. Cela étant je relève que sur le plan pénal votre collègue a tabassé hors service et sans motif aucun un citoyen et a fini par être privé pour des raisons de sécurité d'arme de service. Si je comprends que vous vous préocupiez du sort de votre collègue -préocupation qui vous honore- vous comprendrez que la population nanties des faits imputables à votre collègue demande à être rassurée.

On peut aussi relever que votre syndicat a soutenu le sous-brigadier véreux de la servette reconnu pénalement coupable pour qu'il soit promu brigadier et touche une plus confortable retraite

http://justice.geneve.ch/jurisprudence/TA/?F=ACOM/95/2006&HL=crpp

J'y pense, peut-être que cette réponse n'a pas à figurer sur votre blog dont vous êtes le maître. Si tel est le cas je vous laisse le soin d'effacer ma contribution. Je la repasserai sur un blog personnel dont votre corporation ne sera pas absente.

Écrit par : matou | 27/07/2009

Question simple à Minet le futur-député.

Quel est votre projet de loi procédurale permettant enfin de mettre en oeuvre la prohibition de mendicité voulue par le peuple et le législateur ?

Écrit par : matou | 27/07/2009

Question simple à Minet le futur-député

Les bénéficiaires de prestations cantonales complémentaires sont sur demande et s'il sont domicilié en la commune de Genève mis au bénéfice d'une prestation municipale de 180 francs par mois.

Le Conseil d'Etat estime que cette prestation est contraire au droit fédéral et manoeuvre pour la supprimer ?

Etes vous favorable au maintien de cette prestation communale ?

Si oui comment allez vous vous y prendre ?

Écrit par : matou | 27/07/2009

Quelle confiance accordez-vous aux professions suivantes dans votre pays?
[En %, la valeur pour «très grande» voire «assez grande» confiance. Réponses à 20 professions proposées.
Base: 23‘287 personnes interrogées dans 16 pays d’Europe, dont 1’082 en Suisse]



Rang Métiers Suisse Moyenne Europe

1. Pilotes 94% 89%
2. Pompiers 93% 92%
3. Infirmières 92% 85%
4. Pharmaciens 88% 87%
4. Médecins 88% 83%
6. Agriculteurs 77% 72%
7. Policiers 74% 62%
8. Enseignants 72% 74%
9. Juges 64% 48%
10. Météorologues 61% 54%
11. Prêtres/Curés 56% 52%
12. Avocats 55% 43%
13. Chauffeurs de taxi 50% 48%
14. Agents de voyage 44% 35%
15. Syndicalistes 30% 22%
16. Journalistes 28% 27%
17. Conseiller financier 27% 32%
18. Vendeurs d'automobile 18% 16%
19. Jouers de football 16% 21%
20. Politiciens 15% 7%



Sur l’étude
«Reader's Digest European Trusted Brands 2009» constitue la neuvième édition de l’enquête sur les professions, les institutions et les marques les plus dignes de confiance menée par le Magazine Reader’s Digest dans 16 pays européens. Au total, 23’000 lecteurs ont participé, en septembre et en octobre de l’année dernière, au sondage réalisé par le magazine le plus lu au monde, dont 1’100 personnes en Suisse. La base de données de cette étude d’envergure comprend 23’287 personnes interrogées en Europe dont 1’082 en Suisse. Ainsi l’étude annuelle «Reader's Digest European Trusted Brands 2009» constitue actuellement le plus grand sondage européen. Plus de 190’000 personnes ont participé à l’étude depuis 2001. Les résultats de ces études trouvent un grand intérêt bien au-delà de leurs domaines de compétence.

Écrit par : Clyde | 27/07/2009

@MUR
La séparation des pouvoirs, telle que vous la situez, est une vision doctrinale et un héritage idéologique français. En Suisse, la séparation des pouvoirs a avant tout une utilité fonctionnelle afin que les compétences soient réparties selon une logique d'efficacité.
Si un constitutionnaliste français venait à juger notre organisation politico-juridique, il viendrait certainement à la déclarer anticonstitutionnel. Je vous rappelle au passage que l'Assemblée fédérale élit le pouvoir exécutif et judiciaire.
Dieu soit loué, nous préférons en Suisse une approche utilitaire plutôt qu'idéologique. Ceci posé, je vous laisse à vos altercations. =)

Bien à vous,

Q.

Écrit par : Quentin ADLER | 27/07/2009

mais n'ayez crainte cher Minet...les doutes et critiques que nous formulons contre votre liste politique, sont identiques au constat que nous dressons de notre Justice...complètement politisée et sujette aux pressions multiples des puissants...les juges aussi sont dans cette situation de "double-casquettes"...
alors je vous comprend...vous tentez de survivre comme les autres en organisant un "repli identitaire de corporation" pour vous liguer en parti politique...

tout ce qu'il faut espérer...c'est que la population ne paie pas les pots cassés (lois liberticides, violences et répressions politico-policières...)

Écrit par : MUR | 27/07/2009

@Quentin....Ainsi donc, vous justifiez de votre système par votre soi-disant pragmatisme politique hélvètique qui se positionnerait au dessus de toutes considérations idéologiques....
et bien c'est raté !!! notre^"formule magique¨...est le meilleur facteur de bloquage instutitionnel, constitutionnel...
Il n'y a que voire le taux d'absentéistes aux élections pour constater que "votre système" ne sucite plus vraiment d'engouement...

Écrit par : MUR | 27/07/2009

Matou,

je vais laisser vos propos, mais aviser le modérateur du blog, sachant que vos écrits ne sont pas dignes de figurer dans cet hébergement.

De plus, vu la teneur de ceux-ci et le contenu de vos courriels, vous vous exposez à des plaintes pénales (art. 173 et/ou 174 du CPS).

Ce n'est plus du courage, c'est de l'inconscience ..

Écrit par : minet | 27/07/2009

Minet,

Le modérateur du blog décidera si des liens sur le site de la justice genevoise ne sont pas digne de figurer dans cet hébergement. Au demeurant, je l'invite si tel est la cas à m'expliquer pourquoi à mon adresse e-mail.

Par contre je ne vois pas en quoi le fait de rapporter des faits figurant noir sur blanc dans des décisions de justice aurait attenter à l'honneur pénalement protégé de qui que ce soit.

Je relève d'ailleurs que les arrêts en question sont anonymisés ce qui emporte que la personnalité des personnes visée est repectée.

Par contre en me prêtant un comprtement diffamatoire/calomniateur vous atteignez certaienement mon honneur pénalement protégé.

Cela étant au vu de la campagne électorale je n'en tirerai aucune conséquence,

Écrit par : matou | 27/07/2009

Pour votre blog, donnez moi votre lien, et je me ferai un "plaisir" de vous lire .. Pour le reste, quelques exemples constitutifs :

On peut aussi relever que votre syndicat a soutenu le sous-brigadier véreux de la servette reconnu pénalement coupable pour qu'il soit promu brigadier et touche une plus confortable retraite (selon vos dires, et de 1)

Cela étant je relève que sur le plan pénal votre collègue a tabassé hors service et sans motif aucun un citoyen (selon vos dires, et de 2)

Ce chef a.i. a montré son incapacité à être indépendant. Il est devenu chef de la gendarmerie (selon vos dires, et de 3)

Ecrire c'est bien, relire c'est mieux ..

Écrit par : Minet | 27/07/2009

Minet,


Vous avez écrit :

"vu la teneur de ceux-ci et le contenu de vos courriels"

S'agissant de la "teneur de ceux-ci", soit mes écrits sur votre blog, j'ai déjà pris position. Quant au "contenu de mes courriels", je ne peux qu'attirer votre attention sur le fait que je ne vous ai jamais fait tenir le moindre courriel.

Avez-vous été trompé par un tiers qui vous a fait tenir des e-mails ?




Avez-vous été abusé par des courriels ? Ou fait

Écrit par : matou | 27/07/2009

Courriel .. courrier électronique via un système de messagerie, via un réseau informatique ..

Vous avez une fenêtre d'envoi, il y a un système de messagerie sur le blog, à travers un réseau informatique, et le message m'est destiné à travers mon blog..

No comment ..

Écrit par : Minet | 27/07/2009

@MUR
Je n'aurais pas la naïveté de croire que le système suisse n'est pas entaché de considérations idéologiques, mais ce n'est en tout cas pas son esprit juridique. La séparation des pouvoirs ne peut donc pas être ici un critère pertinent pour empêcher une liste de fonctionnaires de se présenter à une élection législative. De plus, je préfère que ces gens avancent à visage découvert plutôt que leurs intérêts soient défendus dans les arrières-chambres obscures; si, bien sûr, l'utilité d'une représentativité législative s'avère nécessaire. (Chose sur laquelle je n'ai pas d'opinion et ne souhaite pas en développer pour l'instant)

"Notre "formule magique"...est le meilleur facteur de blocage instutitionnel, constitutionnel..."

Je partage l'avis que la formule magique doit être "revisitée", mais ne jetez pas bébé avec l'eau du bain car j'avoue ne pas comprendre en quoi notre conception exécutive fédérale actuelle est un "blocage constitutionnel", en ce sens que le Conseil fédéral n'a d'autre lien avec la Constitution que le respect de celle-ci.


"Il n'y a que voire le taux d'absentéistes aux élections pour constater que "votre système" ne suscite plus vraiment d'engouement."

La liberté de s'abstenir est aussi un droit démocratique et je ne pense pas qu'ici soit pire qu'ailleurs, surtout si l'on tient compte du nombre d'objets de votation par an. Ceci dit, je ne nie pas que nous ne devons pas nous reposer sur nos acquis (qui ne le sont jamais).
Mais, en tout cas, la France et les idéologies ne me portent pas conseil.

bonne fin de journée,

Q.

Écrit par : Quentin ADLER | 27/07/2009

Je vous remercie d'avoir attiré mon attention sur ce qui vous chagrine et je prends position.


1) Vous me reprochez : "On peut aussi relever que votre syndicat a soutenu le sous-brigadier véreux de la servette reconnu pénalement coupable pour qu'il soit promu brigadier et touche une plus confortable retraite (selon vos dires, et de 1)".

- Le sous-brigadier en question a été qualifié de policier véreux par le Conseil d'Etat dans une décision de révocation qui a été confirmée par la Commission de recours. Il a été condamné pénalement à raison des faits qui ont amené le Conseil d'Etat a le qualifier de véreux. Il a recouru pour être promu brigadier, ce qui lui aurait assuré une retraite plus confortable. Il a été soutenu par votre syndicat dans le cadre de la procédure administtrative, ce en conformité des statuts de votre syndicat. TOUS LES FAITS SONT VRAIS. Il n' y a pas de calomnie. L'ancien sous-brigadier en question est anonyme, il n'est pas identifiable. La révélation des faits figurant dans une décision de justice accessible sur internet concernant un policier inconnu dans un contexte électoral afin de mettre en exergue que tout n'est pas parfait au sein de la police est justifié par un intérêt public, comme le met en exergue la diffusion par l'Etat sur internet de la décision de justice. Il n'y a pas l'ombre d'une DIFFAMATION.


2) Vous me reprochez : "Cela étant je relève que sur le plan pénal votre collègue a tabassé hors service et sans motif aucun un citoyen (selon vos dires, et de 2)"

- Votre collègue a passé un citoyen à tabac, soit lui a porté de nombreux coup. Il a été arrêté. Il a fait l'objet d'une ordonnance de condamnation à raison de ces faits. Il a fait opposition à l'odonnance de condamnation. Le Tribunal de police a abandonné toute poursuite à raison du retrait de la plainte de la victime. Des témoins ont confirmés les faits, lui même les a reconnus contestant seulement le nombre de coups porté. LES FAITS SONT VRAIS. Point de calomnie. Il ressort de la décision de justice que l'agent en question faisait aussi l'objet de nombreux reproches de la hiérarchie, la procédure administrative a capoté. Il était utile d'exposer le cas pour mettre en exergue l'insuffisance de celle-ci et la nécessité de créér une IGS indépendante et, à mon avis intercantonale. Encore une fois ledit agent est inconnu et la décision de justice disponible sur internet. On ne saurait parler de DIFFAMATION.


3) Ce chef a.i. a montré son incapacité à être indépendant. Il est devenu chef de la gendarmerie (selon vos dires, et de 3)

- C'est mon opinion. Ni le fait d'être incapable d'être indépendant ni le fait d'être le chef de la Gendarmerie sont incompatible avec le fait d'être un honnête homme. Cette observation ne comporte aucune atteinte à l'honneur. D'ailleurs je vous rassure, j'ai déjà eu l'occasion de le lui dire...et il s'en fout. Ne soyez donc pas plus papiste que le pape.


"Vu la teneur de ceux-ci et les courriers" étaient donc un bégaiement, merci de la précision.

Écrit par : matou | 27/07/2009

Toute à fait d'accord avec vous Matou !

Il est tant que l'IGS soit un organe indépendant et libre de tous copinages interne.

L'IGS ne doit pas être une police dans la police...mais bien un organe de contrôle indépendant au service des citoyens et de tous ceux qui ont passés par la colère d'un membre de la clic d'allumés qui tiennent le pavé au sein du Corp de police genevois.

La même justice pour tous ?...qu'elle utopie...

Écrit par : MUR | 27/07/2009

Je pense que les propos échangés là dépassent de loin le cadre du texte écrit précédemment dans le blog.
Selon moi le modérateur a un seuil de tolérance très élevé, ou peut-être n'a-t-il pas eu le temps de lire ces lignes.
En ce qui concerne les propos de M.U.R, je me suis demandée si derrière ces trois lettres ne se cachaient pas plusieurs personnes. Les textes, leur réflexions et l'orthographe semblent ne pas appartenir à la même personne. Ou bien celle ci serait elle atteinte de skyzophrénie ou sous l'emprise de différentes substances illicites.


En ce qui concerne Matou, vous jouez avec le feu et votre sobriquet porte à confusion, mais ne jouez vous pas de cette confusion? N'est elle pas volontaire?
Vos propos manquent de modération et leur caractère injurieux frise le droit pénal, mais libre à vous de vous brûler les moustaches.

Pour en finir, je trouve les réponses de Mr Schlechten tout à fait pertinentes, je regrette seulement que l'ACPG ou le PPCG n'existent pas encore, car j'aurais enfin su pour qui voter cet automne.

Voilà, je retourne me cacher dans mon bosquet en compagnie de ma grande amie...

Écrit par : féline | 27/07/2009

Quentin,

heureusement nous ne comptons pas sur des membres de GE Avance pour réformer les sevices de justices et police genevois.

Votre lobbies de grosses huilles n'est pas représentatif du peuple, mais bien de vos interêts qui vont à l'encontre du bien colléctif.

Tout n'est qu'individualisme et peingrerie...donc ce n'est pas le bébé que nous jetterons avec l'eau...mais ces grosses huilles stagnantes qui polluent tous ce qu'elle touche...

Merci pour cette éclairage qui démontre à quel point vous êtes sombre et conservateur...

sarah

Écrit par : MUR | 27/07/2009

Féline, ma pauvre féline,

vous pensez encore qu'il faut être sous influence de substences illicites.
pour remettre en cause les methodes plus que douteuse du Corp de Police Genevois.

Il faudra vous y faire...aujourd'hui chaque citoyen peut par le biais des mediats libres proposer une réfléxion collective au peuple.

Et concernant le modérateur, JFM, il n'intéviendra pas pour censurer des commentaires qui sont tout à fait courtois...mais qui dérangent certaines personnes qui ne souhaitent pas la transparence.

Alors ici c'est pas vous qui faite la loi...éteigniez votre ordinateur et allez prendre "un ptit blanc sec" au soleil...vous reviendrez moins agressive...

Écrit par : MUR | 27/07/2009

@Féline

Je vous cite: "Voilà, je retourne me cacher dans mon bosquet en compagnie de ma grande amie..."

Votre grande amie Pertinence ?
http://pertinence.blog.tdg.ch/archive/2009/07/19/pertinence-acte-1.html

Il a été révélé dans la TDG rubrique des blogs que Pertinence était une des nombreuses personnalitées de .Mr Schlechten.

Alors ma chère Féline, seriez-vous atteints de skyzophrénie ou sous l'emprise de différentes substances illicites ?

Écrit par : MUR | 27/07/2009

@MUR
Je reconnais que, du point de vue d'une "ultra-révolutionnaire" et à défaut d'en être, on ne peut être perçu qu'en tant que "conservateur". Mais, étant donné que nous ne connaissons pas et que nous ne pouvons que préjuger de nos identités, je n'en tiendrais pas rigueur.

bien à toi, sarah,

Q.

Écrit par : Quentin ADLER | 27/07/2009

@ MUR

Je serai d'accord avec vous pour que les fonctionnaires policiers ne soient pas élIgible, le jour où les personnes aspirant à la politique devront présenter un casier judiciaire vierge pour pouvoir se faire élire...

ABE

Écrit par : Policier | 27/07/2009

Cher MUR

Pour avoir travaillé dans un certain journal, je sais que leurs révélations ne sont pas toujours exactes.
Pour ce qui est des multiples personnalités de Mr Schlechten, il n'en a pas tant que cela, du moins pas autant que ce que l'on pourrait lui prêter.

En ce qui concerne la liberté d'expression, je suis pour mais avec un minimum d'éducation de respect et de savoir vivre.

Pour ce qui est de mon agressivité, elle n'est que très douce jusqu'à maintenant et que vous le sachiez je ne bois pas de ce blanc là. Je n'ai pas encore trouvé table à mon goût car les convives ne sont pas à la hauteur.

Maintenant qui est ma "grande amie " " Pertinence ", ne suis je pas elle, n'est elle pas moi ou ce duo fauve et canin n'est il pas tout simplement félin ....

Écrit par : féline | 27/07/2009

@pOLICIER

Bonsoir,

nous sommes en parfait accord avec vous sur ce projet.

Comment peut on confier notre démocratie à des délinquants de haut vol ?

Alors merci pour ce commentaire trés enrichissant.

Bien à vous policier...

Écrit par : MUR | 27/07/2009

@Féline
Je vous cite : "Pour avoir travaillé dans un certain journal, je sais que leurs révélations ne sont pas toujours exactes"

Alors que Minet...non...pertinence...non...Mr Schlechten, porte plainte contre la TDG pour diffamation.

Cela ne devrait pas poser problème car il semble être légaliste et procédurié.

Et pour finir vous dite:"Maintenant qui est ma "grande amie " " Pertinence ", ne suis je pas elle, n'est elle pas moi ou ce duo fauve et canin n'est il pas tout simplement félin ...."

Nous sommes de friants joueurs de Cluedo...mais il faut que vous nous donniez les cartes pour que nous puissions jouer à la politique avec vous.

Écrit par : MUR | 27/07/2009

Réponse à Matou avant de clore ce débat peu productif :

Pour reprendre vos propos,

* * *

"Une bonne part de la population est exaspérée par vos incessantes revendications salariales"

Je me demande juste de quelles revendications SALARIALES vous parlez. Nous n'avons jamais demandé une augmentation de salaire, mais une prime, qui a été obtenue en reconnaissance du travail exceptionnel fourni en 2008, dans les circonstances que vous connaissez sûrement.

La volonté du DI de modifier nos indemnités, nos horaires, certains acquis sont les éléments qui obligent notre employeur à revisiter notre grille salariale, afin d'arriver à un traitement équitable, sachant que cette modification est également voulue par le Président du DF et la Commission des Finances.

* * *

"Émeutes. Quel est le problème ?"

Étant tenu à mon secret de fonction je en peux vous répondre totalement, mais au sens large de la doctrine, je constate que dans d'autres grandes villes d'Europe, lors d'émeutes, il y a toujours plusieurs dizaines d'arrestations qui sont opérées sur-le-champ, ce qui n'est pas le cas dans notre cité. Certes ces villes ont d'autres moyens que les nôtres, en hommes, en bâtiments de rétention et en droit pénal, avec notamment la comparution immédiate. Et si la solution à de nombreux problèmes passait par ça !

* * *

Vous vous déclarez plus proche que moi que la population ordinaire, soit, je veux bien le croire, même sans vous connaître. Mais moi je ne me cache pas derrière un pseudo, sachant que mon identité et ma photo se trouve en page d'accueil de ce blog, et cette proximité est appréciée.

* * *

Pour la mendicité, ce problème étant national, car toutes les villes de Suisse sont maintenant touchées, c'est dans la liberté de séjour de ces gens qu'il faut tabler.

Les accords de Schengen / Dublin garantissent cette liberté de circulation des personnes. Néanmoins, chaque Etat doit pouvoir garder son indépendance, car si l'entrée dans le pays peut, doit être garanti, la mesure d'éloignement doit rester un outil administratif pour éviter l'effet de "ruche". Et ce n'est pas du racisme primaire, juste une logique démographique.

* * *

Pour les prestations cantonales complémentaires, ou municipale, je vous rappelle que si le but recherché par le droit cantonal n'est pas identique que celui du droit fédéral, il prévaut. Il y a donc, à cette condition, une possibilité de faire passer la prestation municipale. Après, l'attribution et la qualité de cette prestation doivent être clairement déterminées par le législateur.

* * *

Pour terminer sur l'atteinte à l'honneur, à travers vos écrits, certaines personnes concernées pourraient se sentir bafouées.

On ne traite pas quelqu'un d'incapable d'être indépendant, sur le ton utilisé, sans s'assurer de la véracité de ce propos, dans le déroulement des faits, à travers les événements, les décisions politiques imposées par l'employeur à l'employé.

On n'affirme pas qu'un syndicat a défendu un homme, un acte, un délit sans vérifier si ce n'était pas simplement les droits élémentaires du membre qui étaient soutenus devant des inepties des procédures administratives bâclées.

On n'affirme pas qu'un syndicat à soutenu un membre "véreux", comme seul but avéré l'obtention d'un grade supérieur, alors que ce collaborateur a fait valoir ses droits en commission de recours de manière totalement indépendante sur ce sujet.

* * *

Voilà, j'ai pris le temps de répondre une dernière fois à vos questions, pour l'honneur de ma profession, de mon syndicat, des policiers non "véreux" qui eux ne tolèrent plus les attaques incessantes contre notre corporation.

Nous mettons nos vies au service des citoyens, il est donc difficile d'accepter que certains de ceux-ci crachent sur notre serment, par haine, jalousie, ou simplement pour nourrir une polémique qui va s'arrêter là.

Écrit par : Minet | 28/07/2009

vous accorder trop d'importance pour 2 personnes

le M.R.U mouvement ultra con

ils tapent sur tout le monde,plus aucun amis.
on plus la petite a des tendance fasciste...
elle a plus besoin d'un médecin que d'une cellule..
bonus
www.mouvementchangergeneve.ch/emonet.htm
clique sur Candidat il y a le M.C.G dans la bar

ils changent de veste tout les 15 jours,ils passent de l'extrême droite a l'extrême gauche,la ou le crime rapporte provisoirement,ils ont tremper beaucoup de personnes mais voila C'est fini.

je vous laisse mon adresse ip j'aurai pu utiliser un routeur...ou un portable un vieux!

si vous pouvez me rembourser mon appareille photos casser le 28 600fr,
la violence que j'ai subie est le sang qui a couler dans mon corps oui dedans au poste ce n'est pas grave je les est subi pour l'amoure des miens.
oui on vie dans un état policier,qui criminalisent nos enfants,
les con-trolles ce n'est pas drôle,le fichage,les coups,l'humiliation,ce n'est bon pour personnes,vous savez comment le peuple vous appelle maintenant puta,vous le savez.
les arrestations préventive sont illégal.
vous tapez sur le milieux alternatif
vous avez détruit notre culture,vous avez détruit la paix.
vous ete juge est flique,il est la problème il y a plus de justice,prendre un avocat chaque fois ça coute cher,on plus ses des escrocs ,Mais il faut le faire
continuer comme cela nous
on sera de plus en plus nombreux est nous on ce trempent pas l'ennemie la police
les fliques des Mercenaires au service des riches.
qu'elle confiance!quand on va a une manif légale avec la peur au ventre.

6 Suisses sur 10 ne vote plus.

A oui on est pas des casseurs,vous avez déjà vu des casseurs prendre RDV AVEC la police ,A force de nous taper dessus !plusieurs partis d'extrême droite on vu le jour a Genève 2010 des partie qui nous divisent.
vous avez pas fini de bouffer pas de droits pas de devoir.

Hôtel california toujours vide les voila les vrais casseurs ZAPPELI MAUDET la gauche collabo

les flique sont au service des plus forts ..
vous! nos gardien.on vie dans une prison .
vous avez pas fini de bouffer pas de droits pas de devoir.
au prochain con-trolle sur un jeune réfléchie a ce que je vient de dire
le réspect ça change la vie.
la police municipal ne doit pas faire de con-trolle que les chose soit claire.
nous on aimes pas la pub.
on est tous victimes de ce système vous les premier dans les manif pas de robot ses de la provocations on veut voir des flique normaux .
le 28/11/2009

Écrit par : SALUT | 17/01/2010

Les commentaires sont fermés.