23/06/2009

Cour des Comptes, alibi étatique ...

CC.jpgLe rapport de la Cour des comptes portant sur l’Euro08 est sorti. À sa lecture deux choses me choquent. Premièrement, ces magistrats  se réfugient derrière le droit privé pour ne pas porter une analyse sur la gestion et l’organisation du Fan Village, alors que les subventions de l’État ont participé à la mise en œuvre de ce lieu de festivités et d’hébergements. De plus, puisque je vais y venir, la Police a dû aussi mettre à disposition de ce site certains personnels, de jour comme en soirée, afin d’y assurer la sécurité nécessaire, tout comme aux Vernets, autre lieu de désigné comme festif.

 

En ce qui concerne la Police, ce qui est surprenant, c’est  le titre chapitre 4.6, en page 37, «Gros-plan sur les heures supplémentaires de la gendarmerie ». On peut premièrement se demander pour quelles raisons on cible la gendarmerie, alors que ce sont les trois corps de la police qui se devaient d’être audités. La première explication que l’on peut donner, c’est que le personnel qui a été le plus engagé lors de cet Euro08 est justement la gendarmerie.  

 

Ce dont le rapport ne parle pas c’est le manque d’effectif récurrent qui ronge ce corps uniformé depuis plusieurs années et que de ce fait, en juin 2008 il a fallu faire le maximum, avec le "maximum". Si l’effectif légal de la gendarmerie avait été respecté, 960 unités alors que nous ne sommes que 755, nous aurions probablement pu travailler sans engendrer d’heures supplémentaires. Les priorités budgétaires antérieures de nos élus, Députés et Conseillers d’État, n’étaient pas de donner les moyens utiles pour favoriser le recrutement et atteindre cet objectif crucial en engageant du personnel. À ne pas vouloir dépenser en amont, il fallait bien s’attendre à en payer le prix plus tard.

 

Par contre, ce que le rapport  de la Cour des comptes relève, c'est que la gestion du personnel, par la mise en application d’un horaire administratif, s’est révélé ultérieurement inadéquat,  tout comme un ordre de service propre aux horaires et  aux engagements continus. Ces deux éléments ont engendré un surcroît d’heures supplémentaires selon la Cour des comptes, mais savons nous ce qu'il serait advenu si la gendarmerie avait gardé son horaire de base.

 

Et malgré l’Édito de la Tribune et des articles qui commentent ce rapport, aucune malversation n’est relevée. Les policiers de la base, les Caliméros, qui n’ont fait que leur travail, sur ordre et dans des conditions dictées par un arrêté extraordinaire du Conseil d’État je vous le rappelle, accompagné par des choix hiérarchiques et sécuritaires, n’ont rien à se reprocher.

 

Pour le novice, nul n’aura remarqué que les conclusions des deux rapports s’attaquent à la gendarmerie principalement, entité qui génère le plus d’heures supplémentaires, mais qui est aussi de toutes les contraintes en étant le corps le plus engagé durant une année, au service de l'Etat et de la population.

 

sac-nous-dollars_~ca_56_8.jpgCe n’est pas la police qui a coûté cher en juin 2008, mais l’Euro08 en son entier, juste pour satisfaire les besoins de grandeur de certains de nos élus, et la cupidité de quelques autres. C'est cette même cupidité morale et politique qui a engendré le conflit ouvert avec les syndicats de police. Le paiement de la prime promise en mai 2008 aurait évité bien des frais à l'Etat, et la révolte moins amère dans les rangs de la police. Dans notre institution, un serment est un serment tenu tout comme une promesse se doit d'être une promesse respectée.

 

À vous qui voulez réorganiser la police, faire ici ce qui est possible ailleurs, dans des cantons riches pécuniairement et en personnel, n’oubliez pas de faire preuve de discernement, car sinon c’est le métier de policier que vous allez assassiner à Genève, et la République va beaucoup y perdre, car il faudra des années pour corriger le tir,  salve qui n’aura pas atteint son but.

 

Et si certains, chemin touchant, voulaient simplement régler leurs comptes avec la police avant de partir, ils ne laisseraient qu’une traînée de poudre sur leur passage, sur laquelle une simple étincelle pourrait provoquer une catastrophe sociale en lieu et place d'allumer une bonne vieille pipe, et cet argument est « non négociable » (réf. Le Temps 23.06.09).

 

Minet le pyromane !

Commentaires

Monsieur Minet...il tout de même étonnant qu'à chaque fois que votre service est épinglé(euphémisme !), pour malversations et abus patentés...vous menacez de mettre le FEU..mon cher, le peuple va vous mettre au pilori...28'000 balles + salaires de 10'000 minmum...de qui se moque-t-on ????!!!

et oui un grand coup de balaie dans vos services ne sera de trop!!!
alors ...baissez donc vos prétentions salariales et autres intéressemens en nature...sinon, le peuple risque d'être encore plus regardant sur vos prestations !!!
c'est la crise, alors, on a plus les moyens de financer l'ultra-sécuritaire à tendance fascisante...

Écrit par : mur | 23/06/2009

Quoi ??? 10'000 francs de salaire ??? Minet il va falloir que l'on cause car malgré mes 17 années de service je suis encore loin du compte mais j'espère que tu vas pouvoir me les obtenir, avec effet rétroactif...

Ah non, mince, il ne s'agit malheureusement que d'un pauvre citoyen qui avale les interprétations fallacieuses de la presse… Dommage…

Qu’à cela ne tienne, même pour un salaire bien moindre que celui indiqué, on le protégera aussi…

Écrit par : Caillou | 23/06/2009

Je trouve ces débats pénibles. On s'en prend régulièrement à la police, qui sert de punching ball à la médiocrité de nos politiciens. C'est bien commode. Si je comprends bien le dernier rapport de la Cour des comptes, on reproche essentiellement au Département des institutions, gouverné par le mou Moutinot, de ne pas avoir fait son boulot de surpervisation et de planification. Au niveau du policier de base, il était là, et il a fait un travail de grande valeur pendant l'Euro. Donc il est payé selon les règles en vigueur, et à propos desquelles il n'a aucune influence. On aurait lynché le policier de base en cas de bavure pendant cet évènement. Alors pourquoi s'en prendre au flic de base parce que sa hiérarchie est nulle et parce qu'il a fait son boulot?

Écrit par : caton | 23/06/2009

Purée même à 28 ans de service je n'y arrive pas. Encore un petit lutin qui croit les contes de fée de la Colline.
Je me demande dans quel service Monsieur Mur se trouve... dans tous les cas, loin du front, bien au chaud... bien loin des vindictes et des tracasseries des policiers de terrain qui tentent de sauver le bateau qui coule afin de maintenir une Genève internationale à flot.
Monsieur Mur n'a jamais dû patauger dans la merde (au sens propre du terme) ou se salir les mains autrement qu'en changeant le ruban de sa machine à écrire, soit dans les temps actuels en appelant la maintenance de son service pour changer la cartouche d'encre de son imprimante.
Purée c'est vrai, le métier de flic, tout le monde crache dessus, mais personne ne se bouscule... Monsieur Mur n'aime pas les fasciste... tant mieux, mais je n'aime pas ceux qui s'inspirent de la R.A.F. ou autres mouvements gauchisans.
Venez aux journées portes-ouvertes de la Police, et vous y trouverez une réalité autre que celle des brumes de votre cerveau.
A bon entendeur ...

Écrit par : christophe zawadzki | 23/06/2009

Bonjour,

Je vous invite à regarder mes commentaires postés sur ce blog :

http://bertrandbuchs.blog.tdg.ch/archive/2009/06/22/qui-desire-faire-des-heures-supplementaires.html

Ceci afin d'éviter de faire un copier-coller qui n'est pas des plus agréable à lire et à adapter dans ce débat...mais le fond reste le même : LES POLICIERS, EMPLOYES DE L'ETAT, ONT LE SYSTEME DE REMUNERATION DES HEURES SUPPLEMENTAIRES LE MOINS FAVORABLE....ABE

Écrit par : Policier | 23/06/2009

En ce qui concerne le fait que Monsieur Schlechten mette le feu aux poudres, je le trouve au contraire, pour l'instant, assez modéré dans son écrit, ses propos ne sont en aucuns cas égsagérés.

J'ai pu lire le rapport de la Cours des Comptes, disponible sur le net, pour toutes personnes qui s'y intéresse, et force m'est de constater que l'on charge un maximum la police ou plus tôt la gendarmerie.
Je me dois de vous rappeler que l'employeur de cette même police est l'état, que c'est lui aussi qui a accepté d'organiser l'Euro 2008 et d'en assumer les conséquences.

Quant'à la réorganisation de la police elle est indispensable, tant pour la sécurité des citoyens que pour celle de nos agents. Vous trouvez normal que la sécurité d'une ville soit assumée par le même nombre d'agents aujourd'hui qu'il y a 15 ans, bien que la population ait augmenté de plus de 100'000 habitants.
Que serait la circulation des voitures dans nos rues si nous avions la même signalisation et le même nombre de feux qu'il y a 15 ans ? Que seraient les soins à l'hôpital Cantonal si les effectifs n'avaient pas augmentés en 15 ans.
Archaïque et inadapté à la situation c'est le cas du fonctionnement de la police genevoise à ce jour. Nous sommes en effet en période de grosse crise pour cette raison, les vols de rue, la mendicité, les agressions, les effractions et les cambriolages ont déjà augmenté. L'insécurité va aller en grandissant tant que la crise durera. Alors il est de notre devoir de citoyen de penser à nos enfants, à notre ville, à la qualité d'accueil des touristes, aux manifestations qui attirent du monde et de l'argent ( pas celles qui nous en coûte ) et de faire en sorte que Genève redevienne un lieu où il fait bon vivre, que l'on puisse sortir en sécurité grâce à la qualité et au nombre suffisant d'effectifs de notre police.
Cette réforme est souhaitée depuis des années et au lieu d'entamer des travaux de fond il y a très longtemps, l'état a fait du rafistolage qui n'a rien apporté de positif ni à notre police ni à notre ville.

Le travail entamé est une tâche de Titan qui ne peut et ne doit pas être bâclée. Cette révision doit apporter un plus à tout le monde, tant à la police qu'à la ville et qu'aux citoyens.

Que Mr Moutinot veuille en finir avant son départ, n'est dans les intérêts futur de personne, si ce n'est peut-être pour flatter son ego.

Écrit par : feline | 23/06/2009

Depuis des années, le département de police et justice manque d'un chef charismatique, fort avec une vrai réorganisation des effectifs mais aussi des tâches et des salaires. Ce changerait pourrait changer la motivation de la police et procurerait à Genève une vraie politique de sécurité au lieu de cela on a hérité d'un gars qui fume sa pipe et sort du bois de temps en temps...

Écrit par : demain | 23/06/2009

Allons chers amis...pas de raccourcies imbéciles... "Moutinot par ci, Moutinot par là"...blablabla...
mais C'est pas Moutinot qui va s'occuper des planning de la gendarmerie !!! faut pas se foutre du monde !! Bonfanti & Co. Voilà la cible de vos reproches contre la très mauvaise gestion des foces impliquées sur le terrain... Le CE accepte Eurofoot, et Bonfanti met en place un système ultra-sécuritaire, disproportionné et frauduleux car justifiant des heures non remplies et des abus réèls. En fait chers policiers, vous avez crut que c'était Noël..!! "Et vas y que je te met des heures à gogo, des contingents massifs, comme cela tous les copains sont arrosés...(faudrait pas qu'il y ait des jaloux pour dénoncer le pot aux roses...!!)
Franchement, c'est indécent, irrespectueux et méprisable...28'000 balles de prime + salaire de nabab pour 3 matchs de foot...!!! les agents qui ont perçu ce cadeau...ils devraient le rembourser, en pensant aux 200 nouveaux chomeurs qui s'accumulent chaque jour.

Écrit par : mur | 23/06/2009

Mouais, autant parler à un mur…

Bénis sont les ignorants… Pour autant qu’ils le restent ou qu’ils viennent s’imprégner de la réalité du terrain…

Écrit par : Caillou | 23/06/2009

Monsieur Mur, votre correcteur orthographique a quelques problèmes... mais je vois tellement de haine chez vous... il faut croire que vous êtes certainement jaloux, impuissant ou psychologiquement affaibli pour débiter une telle diatribe sous forme de chiasse cérébrale.
Savoir s'exprimer est important. Vous ne faites que relever et dénoncer l'aspect pécuniaire... les syndicats mettent la qualité de vie en avant. Je vous plains... heureux les simples d'esprits comme dirait un certain.
A vous lire.

Écrit par : christophe zawadzki | 23/06/2009

@Christophe zawadzki
"les syndicats mettent la qualité de vie en avant"...je vous le fait pas dire...mais la qualité pour TOUS!! pas juste pour une corporation, au détriment de tous les autres !!
et "relever dénoncer l'aspect pécuniaire". et bien oui !! et je l'assume, comme vous assumez pleinement les primes abusives que vous vous êtes octroyés...
alors bonne vacances....profitez bien des largesses...revenez nous bien bronzé et positif...vous n'avez pas de quoi vous plaindre...non?

Écrit par : mur | 23/06/2009

"Mur" rouspette, critique, invective, fait preuve d'une ridicule jalousie !
Mais "Mur" a-t-il fait le métier de policier ?, Travaille-t-il une nuit complète chaque 6 jours ? Se voit-il interdire de prendre des vacances ? des congés ? Subit-il le stress d'une ville habitée de "déjantés", "criminels en tous genres"....?
Désolé, mais maintenant les difficultés se paient ! La Direction de la Police n'est pas "Soeur Thérésa" et les agents ne sont pas "les ptites soeurs des pauvres" ! C'est notre époque qui veut ça ! (Malheureusement diront certain(e)s) !
Il y en a bien d'autres qui s'en foutent plein les "fouilles" sans vraiment "bosser" et sans jamais être critiqués !!!!!!..................................
Cherchez l'erreur !
A bon entendeur !
Coucou

Écrit par : coucou | 23/06/2009

Mur,

Vos attaques sont irrespectueuses des règles de bonne tenue, même sur un blog. Moi je vous dis que les gendarmes qui ont travaillé plus de 15 heures effectives, 24 jours de suite en juin 2008, ont mérité la majoration prévue par les ordres de service, et comme certains ont tenté de vous l'expliquer, avec le MIOPE la majoration en heures aurait été bien plus forte. Donc l'Etat n'a rien perdu, si ce n'est sa crédibilité dans sa capacité de gérer un événement comme l'Euro08. Pour le reste, la gestion du personnel dans le corps de police est un problème que seule une augmentation des effectifs de 150 unités à la gendarmerie pourra réduire. Si vous avez d'autres solutions, je vous invite à écrire à la Direction de la Police, qui se fera un plaisir de vous répondre.

ABE

Écrit par : Minet | 23/06/2009

Ce que je pense, même si ce n'est pas le lieu, mais je ferai un mot un jour sur ce sujet, surtout si je veux me lancer en politique (pas au MCG, avant que vous me le lanciez au visage), donc ce que je pense c'est que dans une ville-canton comme Genève, il ne devrait y avoir qu'un Parlement, un Gouvernement, un Gouverneur pour nos institutions. Ensuite, sur la politique sociale de l'Etat, nos petits vieux doivent être privilégiés (je viens de regarder le débat à la Ville sur Léman Bleu) et protégés. La justice sociale doit aider nos anciens avant de soutenir les traînes savates que l'on croise ne ville. Les infirmières, même françaises, doivent être mieux payées et le nombre des profs ne doit plus descendre. Par contre, est-il judicieux que des APM soient mieux payés que des policiers cantonaux, je ne le crois pas et pourtant c'est une réalité dans certaines communes genevoises. Et pour économiser encore plus, faudrait juste arrêter avec toutes ces cérémonies pour recevoir le sixième ministre d'un pays lointain et tous les frais généraux des élus devraient être passés à la loupe .. Enfin, le CEVA et le Tram correspondent-ils à un réel besoin, ou c'est juste une pompe à fric pour "les copains d'abord" .. Ca c'est juste pour vous démontrer Mur que je m'intéresse aussi aux autres ...

Écrit par : Minet | 23/06/2009

Minets et autres,

Il est vrai que la gendarmerie, et donc la police cantonale, est en sous-effectif. Ce fait engendre en cascade une série de complications. Et cela va en empirant. Pourquoi donc ce sous-effectif ? Puisqu'il est à la base d'une série de complications à plus en finir c'est lui qu'il faut dénoncer en premier. A ce propos, il faut avoir l'honneteté de constater que la loi ne prévoit pas 960 gendarmes mais 960 gendarmes maximun (art.6, al.1,lit g LPol).

Une initiative populaire intitulér OBJECTIF 960 me semblerait bienvenue. Cette iniative ancrerait un minimum légal de gendarme et fixerait une séries de mesures pour y arriver en quelques années.

Il ne me semble pas trop difficile de récolter les signatures, d'autant plus que l'on pourrait compter sur le personnel de corps de police pour les récolter...à vrai dire une dizaine par collaborateurs, cela ne devrait pas être trop harrassant.

Enfin, je pense que le peuple accepterait pareille initiative.


S'agissant de la manière de déterminer les heures supplémentaires, si j'ai bien compris, le mode de le faire a été choisi par des cadres intermédiaires. Selon quel critère le choix a été fait ? Y-a-t'il des critères prédeterminés dans les OS ou un règlement qui figurent ? C'est étrange ce manque de transparence.

Écrit par : matou | 23/06/2009

Matou :

Quel manque de transparence, la Cour des Comptes a trouver toutes les informations qu'elle cherchait, même si elle n'en a pas compris l'usage ni la complexité de l'engagement du personnel policier.

Pour votre remarque sur les cadres intermédiaires, je ne suis pas certain que d'autres n'étaient pas au courant de cette planification. Mais ces autres sont visiblement couverts par M. MOUTINOT, qui trouve, dans ce cas là, bien des excuses .. Les sanctions disciplinaires ne sont visiblement pas valables pour tous ! Si au Grand-Théâtre ils sont allés un peu vite, ici les choses vont tomber aux oubliettes, c'est certain.

Et pour l'initiative, je la garde pour autre chose, car le métier de policier est en danger à Genève, et nous nous devrons, nous citoyens, de réagir.

C'est la population qui doit en avoir marre de payer trop d'assurance maladie, de ne plus pouvoir sortir le soir sans crainte, de ne pas avoir peur d'être visité lors de ses vacances, de laisser ses enfants à l'école sans penser au pire, de dire stop au TPG payants, de demander des parkings aux abords de Genève, de voter 6 semaines de vacances pour tous, de vouloir le congé paternité, de souhaiter une parité homme/femme sans que le genre masculin soit lésé par des statistiques .. mais la population genevoise n'est pas prête pour se révolter, trop sage, trop .. genevoise !

Écrit par : Minet | 23/06/2009

M Moutinot a tout à fait raison de mettre fin aux pillages que vous orchestrez
Il en va de la sécurité de nos fonds publiques.
Nous aurons tous compris que vous, cher corps de police genevois n'attendez qu'une chose: remettre le couvert et vous en mettre plein les poches.
Il est tant que les citoyens vous fassent mériter votre salaire en instaurant un "KO" général ;O)
Mme Bonfenti se fait discrète?
Trés bien il est tant de la mettre sous les feux de la rampe..le peuple jugera...abe...

Écrit par : mur | 24/06/2009

Quelqu'un arrive à lui expliquer ??? Ah non, un mur... En tous cas bravo pour le choix du pseudo...

Écrit par : Caillou | 24/06/2009

Mr Mur,

Alias M.U.R., soit le Mouvement Ultra Révolutionnaire / A.M.A.R.A. CAMARADA - Alliance des Mouvements Autonomes Révolutionnaires/Anti-Capitalistes

...qui possède son blog T.D.G....allez y faire un tour et vous comprendrez mieux pourquoi cette personne émet des opinions, sans même connaître son sujet, juste par opposition...

Écrit par : Policier | 24/06/2009

Ah ouais, comme ça je comprends mieux…

En fait, pour dire la vérité, les 10'000 francs de salaire ce n’est pas par mois mais par semaine. Et encore, c’est sans compter les heures de nuit. Mais bon, comme on ne travaille pas toutes les semaines, ça varie entre 10'000 et 20'000 francs (pas plus, il faut bien un minimum de deux semaines de vacances par mois)…

Quant à la prime, elle, elle est bien de 28'000 francs, mais pas uniquement pour l’Euro08. C’est tout les mois que nous la touchons.

Avec des salaires pareils, difficile de comprendre pourquoi nous avons des problèmes de recrutement… Pourtant nous recherchons activement…

Et vous, vous n’êtes pas intéressé ???

Hein !? Comment !? Ah vous ne pouvez pas…

Ben oui, il est fortement recommandé de ne pas mettre le « KO général » (pour reprendre votre terme) en uniforme, les citoyens ne comprendraient pas… En revanche, cagoulé ça passe mieux et ça les rassurent…

C’est sûr, avec des gens comme vous, Genève avance… Les pieds dans la m…, mais elle avance… Finalement, une bonne paire de bottes en caoutchouc est peut-être la solution… Pardon, des cuissardes…

Écrit par : Caillou | 24/06/2009

Messieurs,

Pour ou contre, de grâce relevez le niveau de votre discourt, vos propos font figure de règlement de compte.
Merci d'avance

Écrit par : feline | 24/06/2009

Quand je lis les journaux, que j'entends Moutinot (les rares fois ou il dit quelque chose), que je discute avec mes amis.... j'arrive à une conclusion toute simple : à partir du 1 juillet les policiers devraient être soumis au MIOPE comme tous les autres employés de l'état... comme ça plus personne n'aurait quelque chose à dire ...

Écrit par : youpiii | 24/06/2009

Féline :

Entièrement d’accord avec vous, mais il arrive un moment où je commence à en avoir ras-le-bol de devoir croiser mes enfants occasionnellement sans vraiment pouvoir m’en occuper d’un côté et subir les attaques incessantes de personnes complètement en dehors de la réalité de l’autre alors qu’au final, je ne fais que mon travail…

Et l’appel au « KO général » n’est certainement pas la meilleure des solutions…

Écrit par : Caillou | 24/06/2009

Caillou,

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point je sais ce que vous vivez, je compatie avec vous et comprends vos motivations.
Ce que je voulais dire c'est que des gens comme Mur ne valent même pas la peine qu'on leur répondent.
Il ne sait pas de quoi est fait votre métier, ce que vous vivez chaque jour en l'exerçant et le prix que cela vous coûte dans votre vie privée.
On devrait faire un vrai documentaire sur la vie des policiers à Genève, sur une longue période. ça en étonnerais plus d'un.
L'appel au KO général n'est sans doute pas une solution, mais lorsque l'on lit les propos de Mr Moutinot dans la TDG et que l'on entend ce qu'il dit, c'est inadmissible.
Alors qu'en ce moment même des gens travaillent pour que l'avenir de la police se déroule sous d'autres hospices, il prétend imposer ce qu'il veut et de façon"non négociable". C'est juste insultant pour votre profession.
Vous avez eu Ramseyer qui était extrême, Spoerri qui vous a lâché au G8 et qui a sorti son horaire qui n'a servit qu'a mettre encore plus la pagaille et Moutinot qui plus mou que jamais sur 4 ans a décidé en fin de parcours de vous faire une réforme bâclée. En fait depuis Ziegler vous n'avez pas été gâtés.
Un ancien policier a la tête du département ça pourrait être bien, on ne sais jamais !
Moi je dis tant que la ville ne pensera pas plus à vous en vous donnant les effectifs dont vous avez besoin pour réaliser de vrai changements, pensez à vous et à vos familles en premiers.
Force et courage entre collègues pour défendre vos intérêts. Mais apprenez à vous tourner vers vos familles pour vous ressourcer.
Au risque d'en choquer plus d'un vous êtes des policiers, mais avant cela vous êtes des hommes et des femmes, vous l'avez été longtemps avant d'entrer dans l'école de police et vous le resterez longtemps après la retraite.
Entre deux vous exercez le métier de policier durant une trentaine d'années. Trente ans c'est bien assez au service de la population et du citoyen, n'y laissez pas plus de vous même.
En tout cas à chacun de vous respect et merci pour votre engagement!

Écrit par : feline | 24/06/2009

Certes il y a des abus, nous le savons tous : il s'agit la plupart du temps de cas isolés, de petits chefs qui abusent du système. Des officiers ou sous-officiers qui font pas grand chose toute l'année et qui sont indispensables pendant un évènement, assurant une permanence (devant la télé par exemple).

Le reste est bien souvent organisationnel : j'en veux pour preuve l'Euro à l'aéroport où une quinzaine de personnes ont fait chacun environ 280 heures sup. (Geisa) et certains collègues aucune ! Mais c'était les ordres ...

Écrit par : Clyde | 25/06/2009

Féline :

Merci pour votre chaleureux message, il me va droit au cœur.

Ca fait plaisir de voir qu’il y a encore des citoyens qui comprennent parfaitement le problème et qui ont les pieds sur terre. Vous avez parfaitement raison.

En ce qui concerne le Président du Département, je crains que les prochaines élections ne nous apportent pas de solution… Au contraire, je pense que les problèmes vont empirer… Enfin, l’avenir nous le dira…

Encore merci pour votre soutient et excellente journée à vous.

Écrit par : Caillou | 26/06/2009

Les commentaires sont fermés.